OM : Marseille européen, oui c'est possible

OM : Marseille européen, oui c'est possible

Actuellement neuvième de Ligue 1, l'OM peut et doit encore viser le TOP 5 selon Frédéric Piquionne.

Depuis l'annonce de la démission puis la mise à pied d'André Villas-Boas, c'est Nasser Larguet qui occupe le poste d'entraîneur par intérim de l'Olympique de Marseille. Sous les ordres de l'homme de 62 ans, les Marseillais semblent avoir retrouvé un semblant de sérénité, même si les résultats ne le démontrent pas forcément. Battus par le PSG lors du 100e Classico dimanche soir, les Phocéens ont montré des choses intéressantes, notamment au milieu de terrain. Si une défaite face au PSG fait toujours mal et que le club est actuellement à une très décevante 9e place de Ligue 1, le championnat est encore long. Lors de l'After Foot, Frédéric Piquionne s'est montré optimiste pour la suite de la saison de l'OM.

« En première période, Germain a fait de bons appels. Il n’a pas toujours été servi à bon escient. Mais le peu de fois où il a été servi, ça a permis de faire remonter le bloc un peu plus haut, d’avoir des orientations sur les côtés. Quelques centres sont arrivés, même si Payet et Thauvin font trop peu. Sur l’intensité, Gueye, Rongier et même Kamara ont marché sur le milieu de terrain parisien. Je me servirai de ce match pour la suite, il y a des choses intéressantes à prendre. Après, le coup dur, c’est la blessure de Milik… Si c’est musculaire, il en a pour deux ou trois semaines. À son retour, il faudra mettre Milik – Germain devant. Le Top 5 pour Marseille ? Oui ! Rennes, ce n’est pas meilleur que l’OM. Marseille devrait récupérer quelque chose en fin de saison avec une place en Coupe d’Europe » a expliqué le consultant. Dans le but de terminer la saison en boulet de canon, la direction olympienne travaille activement sur le nom du successeur d'André Villas-Boas. Au jour d'aujourd'hui, le favori se nomme toujours Jorge Sampaoli.