OM : Longoria vs Di Meco, ça secoue au mercato !

OM : Longoria vs Di Meco, ça secoue au mercato !

Icon Sport

En fin de contrat avec l’OM au mois de juin, Boubacar Kamara a de grandes chances de quitter Marseille dans les semaines à venir.

Départ cet hiver, départ pour zéro euro au mois de juin ou prolongation surprise, tous les scénarios sont sur la table pour l’avenir de Boubacar Kamara. Pablo Longoria lui a soumis une offre de prolongation à des conditions très avantageuses puisque le minot formé à l’OM pourrait devenir le joueur le mieux payé de l’effectif devant Milik, Gerson et Payet. Néanmoins, le clan Kamara continue de temporiser dans l’espoir de recevoir une offre défiant toute concurrence d’un géant européen. L’AS Roma est sur les rangs, mais le club italien entraîné par José Mourinho a-t-il suffisamment d’arguments pour convaincre Kamara ? Toujours est-il que le départ du joueur prend forme à l’Olympique de Marseille, ce qui effraie Eric Di Meco. Sur l’antenne de BFM Marseille, le consultant a fait part de ses craintes en cas de départ de Kamara.

Di Meco redoute le départ de Kamara

« Ce garçon il est toujours bon, ou très bon. Mais le pire, c'est qu'il rend les autres bons. Je veux bien les statistiques, mais il y a un truc que beaucoup ne voient pas, c'est que dès qu'il est sur le terrain, c'est plus facile pour les autres. Parce qu'il colmate les brèches, il vient se mettre en défense quand il y a besoin, tactiquement, il est plus intelligent que les autres. Alors, c'est sûr que ce n'est pas spectaculaire, mais quand il n'est pas là, dans le jeu, ce n'est pas pareil » a analysé Eric Di Meco, pour qui il ne fait aucun doute que Boubacar Kamara est un joueur indispensable à l’Olympique de Marseille, même si ses prestations paraissent parfois moins brillantes que par le passé. Dimanche soir encore face à Chauvigny, le milieu de terrain olympien, qui occupait le rôle hybride de milieu de terrain – latéral droit en l’absence de Valentin Rongier, a encore été précieux. De toute évidence, son départ laisserait un gros vide à l’OM, ce dont Eric Di Meco, en fin spécialiste qu’il est, a bien conscience.