OM : Ciao Kamara, ce deal ingénieux se confirme

OM : Ciao Kamara, ce deal ingénieux se confirme

Icon Sport

En fin de contrat avec l’OM dans six mois, Boubacar Kamara est une cible prioritaire de l’AS Roma au mercato hivernal.

Un temps annoncé dans le viseur du Bayern Munich ou encore de Manchester United, Boubacar Kamara n’a pour l’instant pas fait l’objet d’une offre de l’un de ces clubs. En fin de contrat avec l’Olympique de Marseille en juin prochain, l’international espoirs français laisse mijoter son club formateur dans l’espoir de recevoir une offre défiant toute concurrence. Celle-ci pourrait venir de l’AS Roma, même si les supporters marseillais ne comprenaient sans doute pas que Kamara quitte l’OM pour rejoindre le club de la Louve. A en croire les informations de la Gazzetta dello Sport, l’intérêt de José Mourinho pour Boubacar Kamara se confirme et une offre très ingénieuse pourrait rapidement être transmise à Pablo Longoria.

Plutôt que de payer un transfert à l’Olympique de Marseille pour recruter Boubacar Kamara au mois de janvier, l’AS Roma songerait très fortement à renoncer à une grand parti du versement prévu par l’OM en juin prochain pour les transferts du gardien Pau Lopez et de l’attaquant international turc Cengiz Ünder. Un deal « gagnant-gagnant » pour l’OM et pour l’AS Roma dans un contexte financier particulièrement tendu, et qui permettrait à Marseille de définitivement recruter deux recrues aux performances satisfaisantes pour un prix cassé. Un moindre mal pour Pablo Longoria, bien mal parti pour prolonger Kamara et donc pour récupérer une indemnité de transfert de son futur départ. Quant à l’AS Roma, elle ne compte de toute façon plus sur Ünder et sur Pau Lopez, dont les options d’achat à l’OM sont quasi-automatiques. Au total, Marseille devait payer 20 millions d’euros à la Roma pour les deux joueurs. Si le deal avec Boubacar Kamara voyait le jour, ce montant pourrait être réduit à moins de 10 millions d’euros. Une sacrée affaire en perspective pour l’OM, à condition que le joueur soit emballé par le fait de rejoindre Rome…