OM : Kamara refuse de prolonger, l'inquiétude grandit !

OM : Kamara refuse de prolonger, l'inquiétude grandit !

Icon Sport

Boubacar Kamara, en fin de contrat en juin 2022, repousse les avances de Pablo Longoria. Dans quelques mois, il pourra négocier avec un autre club, et notamment l’AC Milan qui l’attend. 

Il y a un Olympique de Marseille avec Boubacar Kamara, et un Olympique de Marseille sans Boubacar Kamara. Le « minot » a pris une importance toute particulière dans son club de toujours depuis déjà plusieurs saisons, notamment depuis son passage de défenseur central à sentinelle. Son influence dans le onze se reflète par une statistique assez folle : l’OM n’a remporté qu’un seul de ses 19 derniers matchs sans lui. Pourtant, Pablo Longoria s’était fait une raison l’été dernier en acceptant de le laisser partir, à un an de la fin de son contrat, mais à une certaine somme. Face aux offensives de l’AC Milan, Pablo Longoria a demandé au minimum 20 ME. Une somme qui a refroidi les ardeurs du géant de Serie A, mais seulement pour quelques mois. Le club de Lombardi s’intéresse toujours de très près à Boubacar Kamara, libre à la fin de la saison. L’OM tente de le prolonger, en vain pour le moment.

Kamara recale encore l’OM

Le journaliste italien Daniele Longo fait des révélations inquiétantes pour les supporters marseillais. Boubacar Kamara refuse toujours de prolonger avec l’OM. Le joueur et Pablo Longoria ne parviennent pas à se mettre d’accord. Le temps commence sérieusement à presser pour le club de la cité phocéenne. Si la situation reste la même jusqu’en janvier 2022, Boubacar Kamara pourra en effet, comme le veut le règlement de la FIFA, négocier avec un autre club car il sera à six mois de la fin de son contrat. L’OM a de quoi s’inquiéter car l’AC Milan reste à l’affut. Franck Kessié sur le départ, les Rossoneri sont à la recherche d’un milieu de terrain et ont coché le nom de Boubacar Kamara. Deux clubs de Premier League, dont les identités n'ont pas filtré, sont également intéressés. La course contre la monte continue pour Pablo Longoria, qui joue gros dans ce dossier.