OM : C’est la crise, le mercato va être désagréable

OM : C’est la crise, le mercato va être désagréable

Photo Icon Sport

A l’instar de tous les clubs de Ligue 1, l’Olympique de Marseille est confronté à une crise financière sans précédent.

En plus des lourdes pertes engendrées par la pandémie de Covid-19 (billetterie, hospitalités), les clubs français doivent faire face au non-paiement des droits télévisuels par Mediapro. Une double lame qui laisse des traces, et qui risque de se payer durant le mercato hivernal. Dans une interview accordée à La Provence ce lundi, le directeur du football phocéen Pablo Longoria a dévoilé ses inquiétudes. Très franc, l’ancien dirigeant du FC Valence n’a pas caché que l’Olympique de Marseille pourrait être amené à vendre un joueur à forte valeur marchande en cas de grosse offre cet hiver afin de renflouer ses caisses. Des joueurs tels que Boubacar Kamara ou Duje Caleta-Car sont visés, ainsi que Morgan Sanson.

« Nous sommes dans un moment très difficile sur le plan financier. Ce n’est pas seulement lié à l’OM. Il y a le problème des recettes de billetterie, surtout dans un club comme l’OM et dans une ville comme Marseille, où tu dépends beaucoup de tes supporters. Et maintenant, il y a le problème des droits TV. On a de la chance d’avoir un propriétaire comme Frank McCourt. C’est rassurant pour affronter une crise économique. Je dois le remercier pour son soutien quotidien. Pour le mercato d’hiver, c’est un marché d’opportunités, plus difficile que celui d’été. Il faut s’adapter à la situation économique globale et trouver la meilleure façon de faire des opérations. Que signifie la vente de joueurs dans le foot moderne ? C’est important de comprendre comment fonctionne le football. Dans un moment difficile, tu peux prendre l’argent des droits TV, du marketing, des sponsors. Mais maintenant, tous les clubs européens sont obligés de faire des recettes extraordinaires. Historiquement, dans la comptabilité des clubs, on considérait les transferts comme une recette extraordinaire. Maintenant, les transferts sont une recette ordinaire pour faire du bilan. Il n’y a pas un club en Europe qui ne cherche pas de plus-value pour améliorer le bilan » a fait savoir Pablo Longoria.

Kamara ou Caleta-Car vendu cet hiver ?

Relancé sur la possibilité de vendre des joueurs comme Kamara ou Caleta-Car, estimés à plus de 20 ME par le club olympien, Pablo Longoria a précisé. « Si des joueurs sont attractifs, tu dois être prêt pour les remplacer. Mais je considère la vente de joueurs comme une façon de rétablir le bilan et une opportunité pour améliorer le club dans le futur. L’ambition de vendre est financière, mais il faut aussi considérer le projet dans son ensemble. On doit chercher à équilibrer le bilan et utiliser la vente d’un joueur pour créer un mécanisme interne et réinvestir l’argent pour étoffer l’effectif ». Les supporters de l’Olympique de Marseille ne sont pas pris en traite. Aucun joueur n’est intransférable à l’approche du mercato hivernal, qui ouvrira officiellement ses portes le 1er janvier. Un constat qui vaut notamment pour Florian Thauvin, en fin de contrat dans six mois et qu’il ne sera pas simple de prolonger à en croire les dires de Pablo Longoria.