Bordeaux a « une revanche collective » à prendre

Bordeaux a « une revanche collective » à prendre

Photo Icon Sport

Les Girondins ont passé l’éponge en ce début de préparation. La douloureuse saison vécue avec Jean Tigana est rangée tant bien que mal aux oubliettes, et les joueurs se concentrent désormais sur l’exercice à venir. Plus ancien membre de l’effectif, Marc Planus est bien placé pour savoir l’exigence du public bordelais, et le défenseur international des Girondins est ainsi bien conscient que le visage qui devra être montré au public de Chaban-Delmas devra totalement tranché avec la saison passée.

« J’ai 29 ans, cela fait 20 ans que je suis à Bordeaux, j’ai envie de m’éclater sur le terrain. Cela n’a pas été le cas la saison passée, j’ai fait 10 matchs, sans préparation. On a eu par le passé des saisons où on a pris du plaisir et eu des résultats en même temps. Quand on a connu ça, on a envie que ce soit identique chaque année. Mais quand je vois la pauvreté du jeu qu’on a présenté à nos supporters, je me dis qu’on a une revanche collective à prendre. Même si on termine 7e la saison passée, ce n’est pas un classement qui reflète notre saison. On aurait fini 14e, on n’aurait pas crié au scandale. Je pense qu’en terme de jeu, on est capable de mieux. Mais attendons de voir, n’annonçons pas des ambitions démesurées qui ne seront pas en rapport avec le potentiel de l’équipe », a confié le défenseur bordelais à Girondinside.