Real Madrid : Karim Benzema fulmine après ces attaques en traitre

Real Madrid : Karim Benzema fulmine après ces attaques en traitre

Icon Sport

Gêné par des petits pépins musculaires, Karim Benzema a déclaré forfait contre le Rayo Vallecano lundi et manquera le dernier match du Real Madrid avant la Coupe du monde, ce jeudi face à Cadix.

Ces dernières semaines, le Real Madrid a appris à vivre sans Karim Benzema. Et pour cause, l’attaquant tricolore est gêné de manière récurrente par des soucis musculaires à la cuisse. Absent durant plusieurs matchs, « KB9 » a effectué son retour face au Celtic Glasgow en Ligue des Champions la semaine dernière. Mais contre toute attente, Karim Benzema a ensuite déclaré forfait contre le Rayo Vallecano ce lundi. Et tandis que le Real Madrid joue ce jeudi soir son dernier match avant la Coupe du monde, face à Cadix à Bernabeu, le Ballon d’Or sera de nouveau absent. Il fait pourtant partie de la liste dévoilée mercredi soir par Didier Deschamps au journal de 20 heures, ce qui vaut à Karim Benzema des critiques salées en Espagne.

Karim Benzema en colère

En effet, plusieurs observateurs commencent à reprocher à Karim Benzema de s’économiser en évitant de jouer avec le Real Madrid afin d’arriver à la Coupe du monde au Qatar en pleine forme avec l’Equipe de France, une attitude qui passe mal chez les supporters merengue. Les critiques envers Karim Benzema sont de plus en plus nombreuses, ce qui ne manque pas d’agacer le principal intéressé. C’est ainsi que selon les informations dévoilées par le site Defensa Central, Karim Benzema est très remonté par les critiques dont il est la cible en cette fin d’année 2022. L’international français trouve cela particulièrement injuste, notamment quand on sait qu’il joue avec une blessure au doigt depuis près de deux ans et qu’il a refusé de se faire opérer, justement pour ne pas manquer plusieurs mois de compétition avec le Real Madrid. Sur le plateau du journal de TF1 mercredi soir, Didier Deschamps a confirmé que Karim Benzema « se ménageait » après avoir « trop » joué ces derniers mois. Le sélectionneur des Bleus n’avait en tout cas pas l’air trop inquiet : selon lui, Karim Benzema sera bel et bien « prêt » comme tous ses coéquipiers pour le premier match des Bleus au Mondial, le 22 novembre prochain face à l’Australie.