Les notes de Portugal-France : Koscielny et Griezmann en pole

Les notes de Portugal-France : Koscielny et Griezmann en pole

Photo Icon Sport

Lloris 6 : Peu de travail à effectuer si ce n’est un coup-franc de Cristiano Ronaldo bien repoussé et une anticipation salvatrice devant Eder. En revanche, un jeu au pied toujours aussi catastrophique, dans le dégagement comme la relance, avec un pied droit chancelant. 
Sagna 6,5 : Dans la lignée de son début de saison avec City, il a sorti un match solide. Efficace contre Cristiano Ronaldo, qu’il a pris de près d’entrée de jeu, il s’est montré précis, appliqué et sans grosse fausse note, ce qui n’a souvent été son cas chez les Bleus. 
Koscielny 7 : Mal parti avec une relance aérienne plein axe et une tête manquée, le joueur d’Arsenal a ensuite bouffé Eder dans les duels, prenant confiance pour permettre à la défense française d'enfin finir un match sans prendre de buts.
Varane 6,5 : Agissant presque comme un libéro, il a laissé Koscielny au duel pour mieux couper et couvrir. Une entente parfaite sur ce match et un alignement impeccable de sa défense, mais une ou deux relances courtes mal dosées. 
Evra 5 : Grosse activité pour le Turinois, qui a parfois souffert défensivement sans non plus prendre l’eau. Malgré de nombreux appels et des bons ballons à négocier, un seul centre est arrivé à destination. 
Matuidi 6 : Comme au PSG, il a changé de rôle pour devenir un joueur box-to-box, et non plus un gratteur de ballon. Il aurait pu ouvrir le score sans une frappe du droit trop molle, et a tenté de faire le lien avec l’attaque, négligeant toutefois le replacement alors qu’il était dans le couloir gauche. 
Cabaye 4,5 : Devant la défense, le joueur de Crystal Palace a surtout défendu avec combativité, même si ce n’est pas son point fort. Peu de jeu long, peu d’intervalle trouvé et un jeu souvent latéral ou en retrait. Remplacé à la pause par Schneiderlin, qui était hargneux, précis, et tourné vers l’avant. 
Pogba 4,5 : Cette place de milieu offensif ne lui convient clairement pas. Il peine à se mettre face au jeu, revient bas chercher les ballons et marche sur les pieds de ses coéquipiers. Seul son jeu en une touche permet aux Bleus d’accélérer. Très peu concerné à la perte du ballon. 
Sissoko 5,5 : Parti très fort avec des accélérations qui ont remis la France dans le sens du jeu, il a été un réel danger pour la défense portugaise, créant l’action qui aurait pu permettre à Griezmann d’ouvrir le score. S’est ensuite éteint après le repos.  
Griezmann 7 : Entré en jeu à la place de Fékir, il a su accélérer le jeu et jouer toujours juste, entrant dans l’axe quand il le fallait pour perturber la défense portugaise. A provoqué justement à ce niveau le coup-franc de la victoire. 
Benzema 5 : Très peu sollicité, il a pourtant beaucoup appelé, et a tenté sa chance quand il le pouvait. Moins heureux dans ses choix balles au pied, mais aussi dans son placement sur les centres, où il se laissait enfermer.