France : Zidane, Kanté... Les étonnantes révélations de Makélélé

France : Zidane, Kanté... Les étonnantes révélations de Makélélé

Photo Icon Sport

De son successeur à son poste de milieu défensif, à son meilleur coéquipier au cours de sa carrière, Claude Makélélé, ancien numéro 6 d'exception, reconverti depuis en dirigeant de club, s'est confessé.

Durant ses grandes années de footballeur, en plein cœur des années 2000, Claude Makélélé faisait assurément partie des meilleurs milieux défensifs au monde. À sa façon, il a modernisé ce poste si spécifique. Et cinq ans après avoir pris sa retraite, suite à une dernière pige de trois saisons au Paris Saint-Germain, l'ancien cadre de l'équipe de France a révélé son successeur. « Milieu défensif, c'est un poste où il est difficile de jouer. Il faut être un leader. Il faut travailler avec ses coéquipiers du milieu de terrain. J'aime N'Golo Kanté, mais est-il meilleur que moi dans ce domaine ? Je ne sais pas. Il a encore besoin de temps pour bien apprendre ce poste, pour en apprendre sur le football. C'est un jeune joueur que j'aime beaucoup, et j'espère qu'il sera meilleur que je ne l'étais », a estimé, sur le site de l'UEFA, Makélélé, pour qui Kanté, révélation de la saison dernière en Premier League avec Leicester et transféré à Chelsea cet été, suit sa lignée au poste de numéro 6.

Après avoir évoqué le football moderne, Makélélé est aussi revenu sur son glorieux passé, durant lequel il a notamment remporté la Ligue des Champions en 2002 avec le Real Madrid. Durant cette folle épopée continentale, il a brillé aux côtés de Zinédine Zidane, mais son compatriote ne l'a pas autant marqué que... Iván Helguera, son ancien partenaire dans l'entrejeu des Merengue. « Le meilleur joueur avec lequel j'ai joué ? Je ne vais pas dire Zinédine Zidane, parce que c'est mon ami et que je parle toujours de lui. Je vais dire plutôt Iván Helguera, qui a joué au milieu de terrain avec moi à Madrid. Nous avions une très belle entente tous les deux, on s'entraînait ensemble, on prenait le repas ensemble. Il savait exactement comment je me déplaçais sur la pelouse, je savais quand il allait monter essayer de marquer. Nous n'avions même pas besoin de parler, un simple regard était suffisant pour savoir ce que l'autre allait faire », a révélé, Claude Makélélé, qui après avoir tout gagné en France, en Espagne et en Angleterre, estime donc qu'Helguera est meilleur que Zidane ou Ronaldo.