Griezmann, il ne faut jamais enterrer Grizou !

Griezmann, il ne faut jamais enterrer Grizou !

Sous le feu des attaques après quelques matches, Antoine Griezmann a répondu sur le terrain de Lyon en claquant un doublé face à la Finlande.

Antoine Griezmann a vécu une pause internationale plutôt chaotique, mais finalement tout s’est bien terminé pour l’attaquant de l'équipe de France. Visiblement perturbé par son transfert à l’ultime seconde du FC Barcelone à l’Atlético Madrid, Grizou était passé au travers lors des rencontres face à la Bosnie, même s’il avait marqué, et en Ukraine. Au point même que les critiques lui tombaient dessus sans pitié et remettaient en cause sa place de titulaire permanent au sein du onze de Didier Deschamps. Loin de s’effondrer, et toujours aussi déterminé, le joueur des Colchoneros a retrouvé son vrai niveau mardi soir à Lyon, et c’est la Finlande qui a payé le prix de ce retour à son meilleur niveau d’Antoine Griezmann. Auteur d’un doublé, et surtout formidablement bien synchrone avec Karim Benzema, Grizi a ébloui tout le monde et il peut le constater en regardant les notes qui lui ont été attribuées suite à sa performance face à la Finlande.

Griezmann a rassuré la France

Dans Le Parisien, Antoine Griezmann est le mieux noté des joueurs français avec un 8,5 sur 10. « Lorsqu’il est dans l’axe, son influence est toute autre. Toujours aussi généreux dans les efforts défensifs, il a en plus été flamboyant offensivement en marquant ses 40e et 41e buts, égalant le total de Michel Platini », rappelle le quotidien francilien. Pour L’Equipe, il en va de même au sujet de Griezmann, noté 8 et meilleur tricolore face à la Finlande. « De l’envie, du jus, des courses défensives comme il aime, des projections comme il adore et un doublé : Griezmann était de retour ! », écrit le quotidien sportif. Idem pour FootMercato, qui donne également un 8 à l’attaquant de l’Atlético Madrid : « Critiqué ces derniers jours, Grizi a répondu de la meilleure des manières en offrant un match de gala au public français. »

Enfin, Eurosport s'enflamme aussi pour Grizou avec un 8,5 sur 10 : « Le retour du patron. Dans le trou, en total déficit de confiance, il a livré dans un stade qui, décidément l'inspire, une partition fantastique. D'abord, ses deux buts, deux bonbons : un extérieur du pied limpide puis une frappe maline entre le gardien et son premier poteau. Un doublé donc mais aussi, et surtout, une complémentarité totale avec Martial et surtout Benzema dans un jeu court à rendre chèvre n'importe quelle défense. Meneur, buteur, magicien le temps d'un soir où il a retrouvé tous ses esprits et avec lui, ce n'est pas un hasard, l'équipe de France ».

« Griezmann est le héros français de la soirée » Carine Galli

Sur les réseaux sociaux et sur les chaînes sportives, on s'est également emballé pour Antoine Griezmann, quelques jours seulement après avoir dit l'inverse. « Sur ce qu’on a vu contre la Finlande, c’est parfait pour Antoine Griezmann, et donc c’est parfait pour l’équipe de France. C’est lui le héros de la soirée », a lancé Carine Galli, tandis que Walid Acherchour était lui aussi satisfait de la copie rendue par Antoine Griezmann, tout en restant relatif. « Avec Mbappé et Benzema, Griezmann était mis de côté, ce n’était pas que de la faute de Deschamps, mais là contre la Finlande il avait les clés, il les a prises et ça a été plutôt convaincant (...) Ce que fait Griezmann sur le premier but c'est extraordinaire,  (...) On doit se féliciter de ce match, mais il faut rappeler que c'était la Finlande en face quand même », a précisé le consultant de RMC.

En attendant, avec son doublé face à la Finlande, Antoine Griezmann est revenu au même niveau que Michel Platini dans la hiérarchie des buteurs sous le maillot de l'équipe de France. Même si on ne peut pas comparer les deux joueurs, il est tout de même clair que la longévité et la réussite de l'attaquant de l'Atlético Madrid doivent relativiser ses passages à vide. Les Bleus peuvent compter sur Grizi, comme Grizi peut compter sur Didier Deschamps pour le soutenir dans les moments où cela va moins bien. A un an du Mondial, nul doute que le sélectionneur national continuera à miser sur celui qui a grandement aidé la France à gagner la Coupe du Monde 2018 en Russie.