Euro Fém : La France désavantagée face à l’Allemagne ?

Euro Fém : La France désavantagée face à l’Allemagne ?

L’Euro féminin bat son plein et la France a enfin brisé le plafond de verre en passant l’obstacle des quarts de finale. Place à une demie face à l'Allemagne qui fait parler.

Face aux Pays-Bas, il n’y a qu’une seule équipe sur le terrain, même s’il a fallu attendre la prolongation et un pénalty pour faire la différence (1-0). Une rencontre éprouvante pour les nerfs et le physique, tant les Tricolores ont dominé sans pouvoir marquer. Il faudra être plus efficace au prochain tour face à l’Allemagne, qui a joué son quart de finale vendredi, et s’est imposé 2-0 face à l’Autriche sans trembler. 48 heures de différence dans un tournoi sous la chaleur du mois de juillet, ce n’est pas anecdotique pour l'équipe de France. Cela a d’ailleurs été souligné lors de la programmation de la compétition, un tel écart n’étant pas forcément accepté dans les tournois masculins. Mais l’idée de faire un quart de finale par soir, et donc d’étaler la compétition pour mieux la mettre en valeur auprès du grand public, provoque cette injustice qui ne fait pas sourciller Corinne Diacre. La sélectionneuse a assuré que les Bleues répondraient présentes, et ne veut pas de la fatigue comme excuse. 

La victoire comme booster

« La persévérance de a payé, et l'équipe qui a attaqué le plus a été récompensée pour moi. Je ressens de la satisfaction et beaucoup de fierté parce que ce groupe est allé chercher quelque chose d'important. Il a beaucoup donné, beaucoup essayé et il aurait pu lâcher prise, mais il ne l'a pas fait, il a insisté, tout en collant au plan de jeu que l'on s'était fixé. Maintenant, ce n'est qu'une étape franchie. Quand vous gagnez, vous récupérez beaucoup plus vite que quand vous perdez. On fera ce qu'il faut. Sur l'aspect physique, on vous a donné des réponse. Sur l'aspect défensif aussi, on a donné des réponses », a assuré l’ancien joueuse de l’équipe de France, pour qui l’aventure ne fait que commencer. Prochain élément donc ce mercredi avec la confrontation face aux Allemandes.