EdF : Voila pourquoi Daniel Riolo n'en peut plus...

EdF : Voila pourquoi Daniel Riolo n'en peut plus...

Photo Icon Sport

A un peu plus de deux mois de l’Euro 2016, l’équipe de France a fait le travail vendredi soir aux Pays-Bas. Mais pour Daniel Riolo, tout cela n’a plus réellement d’importance, la proximité avec la compétition continentale, et la présence de ces joueurs dans le sprint final des différents championnats européens devant inciter à relativiser ces matches amicaux. Car le journaliste de RMC rappelle que tout cela n’est selon lui que du business sans grand intérêt.

« Cinq buts dans un tel match, les marchands de foot peuvent vendre leur soupe. Ces matches amicaux n’ont plus aucun sens. Je conçois que tout le monde ne dispose pas des moyens pour suivre tous les matches des télés payantes. Voir un match, ça reste un événement pour beaucoup, encore. Mais objectivement, ils n’apportent rien. Dire le contraire serait mentir. Comment envisager tirer des enseignements ? Sollicités par leurs clubs pour le haut ou très haut niveau, les joueurs ne peuvent pas se donner à fond pour ce genre de rencontres. Les télés diffusent, les gens regardent et vont au stade. Le business fonctionne. C’est indéniable. On voit trop de matches aujourd’hui pour vibrer devant un match amical. Combien de matches il reste avant l’Euro ? Quatre ? Cinq ? Peu importe. Vivement qu’on y soit », avoue Daniel Riolo, impatient de savoir, comme tout le monde, ce que feront les Bleus lors de cet Euro 2016 en France.