EdF : Rothen persiste, Mbappé a torpillé Deschamps

EdF : Rothen persiste, Mbappé a torpillé Deschamps

Sorti violemment à l’encontre de Kylian Mbappé sur son émission sur RMC la semaine dernière, Jérôme Rothen estime avoir eu raison sur toute la ligne après le fiasco à l’Euro. 

Dans l’attitude comme dans la performance, l’attaquant des Bleus n’a pas répondu aux attentes, et son dernier match face à la Suisse en est le plus criant exemple. Avec six tirs et aucun cadré, 6 duels perdus sur 8, 0 centre réussi sur 5, et surtout le pénalty décisif manqué en dernier, Kylian Mbappé a certainement vécu son pire match sous le maillot tricolore au pire des moments. Pas une surprise pour Jérôme Rothen, persuadé que le problème est bien plus profond que ça, et que Didier Deschamps a laissé beaucoup trop de pouvoir à l’attaquant du PSG, qui ne s’est pas gêné pour le prendre. 

« Le résultat est une désillusion. C’est un échec cuisant pour l’équipe de France. Le match de Deschamps, je ne l’ai pas trop compris. Mbappé, j’ai fait pas mal de critiques sur son attitude ces derniers jours, et malheureusement ça s’est vérifié aujourd’hui à plein de niveaux. Il fait partie des meilleurs, on est tous d’accord. Qu’il ait un statut différent de 2018, aucun problème. Mais s’il a cette attitude-là en bleu, c’est que Didier Deschamps lui a ouvert la porte, ce qu’il ne fait jamais. Et c’est parti trop loin. Il a pas laissé les pénaltys à Mbappé mais à Griezmann, alors il lui laisse les coup-francs. Mais ça, c’est pas possible. Peut-être que Didier Deschamps a perdu le fil avec cette génération qu’il pensait maitriser », a balancé sur RMC Jérôme Rothen, pour qui l’élimination de la France s’explique par les choix de Didier Deschamps, et la performance de Kylian Mbappé. Un sentiment qui sera certainement partagé au lendemain de ce revers qui fait parler dans toute l’Europe, les Bleus étant considérés jusqu’à présent comme les grands favoris de l’épreuve. Ils n’auront finalement gagné qu’un match, le premier face à l’Allemagne.