EdF : Riolo connaît la vraie raison du retour de Benzema

EdF : Riolo connaît la vraie raison du retour de Benzema

Mis à l’écart pendant plus de cinq ans, Karim Benzema va retrouver l’équipe de France pour disputer l’Euro cet été. L’attaquant du Real Madrid et Didier Deschamps ont enfin pu s’expliquer. Mais pour Daniel Riolo, le sélectionneur avait une bonne raison d’enterrer la hache de guerre.

Comme on pouvait s’y attendre, le retour de Karim Benzema en équipe de France a éclipsé les 25 autres noms de la liste de Didier Deschamps. La fin de la mise à l’écart de « KB9 » fait beaucoup parler depuis mardi soir, et pas seulement dans le milieu du football. En effet, Daniel Riolo constate dans son édito l’intervention de certains politiciens. « Le foot n’est pas que du foot, mais il n’est pas non plus totalement autre chose, a commenté le journaliste de RMC. Méfions nous toujours de sa charge symbolique et surtout des récupérations. »

Puis le spécialiste a abordé le sujet sous un angle plus sportif, en soulignant le manque d’explication de la part de Didier Deschamps suite à ce rebondissement inattendu. « Le retour de Benzema sonne comme une réconciliation, ça a fait plaisir à beaucoup de gens mais ça ne va pas régler les problèmes sociaux du pays, a-t-il poursuivi. D’autant que nous n’avons eu pour l’instant aucune vraie explication du genre : J’ai fauté, je me suis excusé, nous avons fait un pas l’un vers l’autre, nous avons dissipé le malentendu. Cette phrase était grave… Rien de tout ça. »

Le fameux pragmatisme de Deschamps

C’est pourquoi Daniel Riolo se demande si le technicien n’a pas tout simplement rappelé Karim Benzema pour compenser les failles de plus en plus évidentes de son équipe. « Deschamps n’a pas voulu s’étendre. Il a parlé de besoin réciproque. Pas vraiment à la hauteur de l’émotion suscitée par ce retour. En écoutant Deschamps, j’ai même eu l’impression que le pragmatisme, l’opportunisme avaient commandé ce retour, a envisagé le membre de l’After. C’est tout de suite moins emballant. Alors restons juste sur la bonne nouvelle. Benzema et Deschamps se sont parlés pour le bien des Bleus. »

« Si ça peut faire taire, même cinq minutes, ceux qui voient des racistes partout. Si ça peut exciter en vain les gens du RN sur les plateaux TV, ça sera déjà pas mal. Si le retour de Benzema crée une joie pour beaucoup de gens, si d’ici à la fin de l’Euro on se rassemble autour de l’équipe de France eh bien on prend. On prend ce moment en lui accordant toute l’importance qui est la sienne. Ni trop, ni pas assez… », a conclu Daniel Riolo, qui militait ces dernières semaines pour un rapprochement entre Didier Deschamps et l’attaquant du Real Madrid.