EdF : Rabiot ne sert à rien, Rothen s’énerve !

EdF : Rabiot ne sert à rien, Rothen s’énerve !

Icon Sport

A douze jours du premier match de l’Euro contre l’Allemagne, Adrien Rabiot semble être un titulaire indiscutable aux yeux de Didier Deschamps.

Lors du premier match de préparation face au Pays de Galles mercredi soir à Nice (3-0), le milieu de terrain de la Juventus Turin était aligné aux côtés de Corentin Tolisso et de Paul Pogba, en attendant le retour de l’indispensable Ngolo Kanté. Parfois excellent avec la France comme contre le Portugal en Ligue des Nations, l’ancien milieu du PSG a été très discret contre les coéquipiers de Gareth Bale. Et visiblement, son totem d’immunité aux yeux de Didier Deschamps commence à en agacer certains. A commencer par Jérôme Rothen, qui s’est énervé sur RMC du statut dont jouit Adrien Rabiot avec l’Equipe de France depuis quelques mois. Le consultant de l’After Foot aimerait voir d’autres joueurs à sa place. L’idée de Thomas Lemar a notamment été glissée par l’ancien Parisien.

Rothen veut voir Lemar à sa place

« Je pense qu’il a envie d’avoir un gaucher dans son équipe, OK, pas de problème. Dans le groupe il n’y a pas que Rabiot. Ça lui donne une sécurité mais je ne sais pas laquelle. Qu’est-ce que tu attends d’un milieu de terrain quand on joue à trois ? » s’interroge Rothen avant de poursuivre. « On attend qu’il apporte du surnombre, soit à travers des courses, soit avec le ballon en ayant de la personnalité, en faisant des bonnes passes, des frappes, des centres, en étant proche des attaquants… Il n’y a rien de tout ça. Il (Rabiot) prend le ballon, il contrôle, il ralentit le jeu très souvent » regrette le consultant, qui ne trouve pas de circonstances atténuantes à Adrien Rabiot après ce match face aux Gallois.

« Il joue latéralement très souvent. Il joue avec les attaquants, il reste arrêté, il ne propose pas grand-chose. Les seules choses qu’il propose c’est quand il décale le ballon sur le côté gauche, et qu’il vient s’intercaler dans la ligne d’attaque axe-gauche comme le faisait Matuidi par moment. Mais ça manque de gnaque pour donner envie au porteur de la balle de le servir. Et défensivement, je le trouve tellement nonchalant qu’il ne récupère pas les ballons qu’il devrait récupérer. Si tu veux un gaucher, essaye Thomas Lemar ! Il va amener du volume ». Il sera maintenant intéressant de voir si Didier Deschamps testera d’autres options contre la Bulgarie mardi soir dans le cadre du deuxième et, déjà, dernier match de préparation de la France avant l’Euro.