EdF : Mbappé et Benzema, Deschamps met les choses au clair

EdF : Mbappé et Benzema, Deschamps met les choses au clair

Kylian Mbappé surpris et dérangé par le retour de Karim Benzema en équipe de France en 2021 ? Didier Deschamps assume tout. 

Sélectionneur de l’équipe de France depuis désormais 10 ans, Didier Deschamps s’est très longuement confié au journal L’Equipe ce vendredi. Un entretien avec Vincent Duluc qui lui a permis de faire le tour de la question, de revenir sur les meilleurs moments de son passage à la tête des Bleus, mais aussi ceux plus difficiles. Parmi les épisodes marquants de son passage, il y a eu la longue absence de Karim Benzema, puis son retour soudain à l’aube de l’Euro 2020. Cette décision avait énormément fait parler en France, et il n’y a pas que 67 millions de sélectionneurs qui l’avaient commentée. Au sein du groupe France, de nombreux joueurs avaient été surpris par cette décision, preuve que Didier Deschamps avait bien caché son jeu. Même le capitaine Hugo Lloris n’avait pas été tenu au courant de ce retour spectaculaire, et de nombreuses informations sont sorties expliquant que Kylian Mbappé n’avait pas aimé la façon de faire et les conséquences, à savoir que la FFF a énormément mis en avant le joueur du Real Madrid dans ses campagnes de promotions et de publicité. 

« Je choisis, pas eux », balance Deschamps

Didier Deschamps, qui était à son époque de joueur soupçonné d’être tenu au courant de nombreuses décisions par Aimé Jacquet, a fait un choix totalement opposé en assumant le fait de ne partager aucune décision importante avec ses cadres. « Quand j'étais joueur, on m'a stigmatisé, on m'a accusé d'avoir un rôle auprès d'Aimé Jacquet que je n'avais pas : jamais, jamais, je ne me serais mêlé du choix d'un joueur. Aujourd'hui, je suis sélectionneur et je considère que les joueurs sont joueurs, justement, que ce n'est pas leur rôle et que je n'ai pas à me servir d'eux pour prendre ou ne pas prendre untel. C'est ma responsabilité. Évidemment, là, c'était Karim, cela avait d'autres conséquences, mais ma fonction implique que je choisisse moi, pas eux », a rappelé le sélectionneur national, qui se considère proche de ses joueurs et capable de discuter de tous les sujets avec eux. Mais son domaine privilégier reste le choix des sélectionnés, et Didier Deschamps ne le partage absolument avec personne. Kylian Mbappé et Hugo Lloris l’ont bien compris désormais.