EdF : Les primes des Bleus zappées ?

EdF : Les primes des Bleus zappées ?

C’est la douche froide ce mardi pour les joueurs, les supporters français, et la Fédération Française de Football.

Son président Noël Le Graët avait fixé l’objectif d’aller chercher les demi-finales au minimum, rêvant bien sûr d’un doublé après la Coupe du monde. Il n’en sera rien après l’élimination face à la Suisse, qui va poser d’autres problèmes à l’instance fédérale. Tout d’abord, l’avenir de Didier Deschamps va inévitablement être remis en cause après ce résultat décevant. Ensuite, sur un plan plus pragmatique, la FFF misait aussi sur un beau parcours pour remplir les caisses. Les deux arrêts des saisons de football ont provoqué un manque à gagner de 30 ME, et un plan social a été lancé pour limoger 26 salariés. Le but étant de baisser le fonctionnement de 2 ME pour essayer de revenir dans le vert. Pour cela, un beau parcours aurait beaucoup aidé, puisque la seule première place de poule des Bleus a par exemple rapporté 12,25 ME en primes UEFA.

Mais cet argent ne va pas directement dans les caisses, et une bonne partie sert aussi à payer toutes les dépenses autour de cet évènement, et surtout les primes des joueurs. Le Parisien évoque, au lendemain de cette élimination, la possibilité pour les joueurs tricolores de renoncer à leur prime, qui est de 30 % des gains enregistrés par la FFF lors de la compétition. Une somme non négligeable donc, mais qui pourrait être laissée à l’instance. En raison du parcours décevant, Paul Pogba, Hugo Lloris et tous les joueurs de Didier Deschamps pourraient donc décider de renoncer à ce bonus non négligeable de 5 ME à se partager dans l’effectif. Un effort qui serait aussi dicté par la crise sanitaire et financière qui touche le monde du football, et permettrait de montrer que les internationaux n’y sont pas insensibles. En attendant bien évidemment, rien ne les y oblige, et cela fera l’object de négociations dans les jours ou les semaines à venir, le sujet étant toujours délicat à aborder, et encore plus juste après une énorme déception sportive.