EdF : Le vrai problème de Benzema, c'est Giroud !

EdF : Le vrai problème de Benzema, c'est Giroud !

Olivier Giroud ou Karim Benzema ? Le débat fait rage de manière sempiternelle, mais pour Daniel Riolo, ce sera forcément l'un ou l'autre en équipe de France. Les deux se peuvent pas se supporter. 

Un mauvais match contre l’Ukraine, et Olivier Giroud est de nouveau la cible des critiques. Pas forcément des suiveurs de l’équipe de France, qui savent que l’avant-centre sait peser sur les défenses, marquer des buts parfois importants, et se sacrifier pour l’équipe et les stars autour de lui, mais notamment chez ceux qui rêvent de voir Karim Benzema revenir en équipe de France. Le débat est interminable entre ceux qui rappellent que les Bleus sont champions du monde sans lui, et ceux qui voient en KB9 le meilleur avant-centre du monde actuellement. Il y a donc le critère sportif, mais pas seulement pour Daniel Riolo, pour qui la relation désormais houleuse entre les deux attaquants peut aussi peser sur le groupe tricolore. 

« Ce n’est pas qu’une histoire entre Deschamps et Benzema. Derrière, il va falloir parler à Giroud parce qu’entre Giroud et Benzema, c’est plus profond qu’on ne le dit. Ils peuvent dire chacun de leur côté qu’il n’y a pas d’embrouille, vu ce qu’ils se sont mis avec l’histoire du karting, dans laquelle Giroud a répondu avec des choses pas sympas non plus, il y a eu des échanges donc ça veut dire que tu ne vas pas les réconcilier. En voulant apporter une solution qui est la qualité de jeu, tu vas aussi briser les rapports humains d’un groupe qui est champion du monde. Giroud a énormément d’amis très proches au sein de l’équipe. On sait comment ça se passe dans ces cas-là, si t’es embrouillé avec un mec, ses amis le suivent. Donc tous ceux qui sont potes avec Giroud ne verront pas le retour de Benzema d’un bon œil. Tu risques de créer des fissures. Deschamps a plus construit son groupe sur les rapports humains que sur la technique et la tactique, donc ça peut créer plus de problèmes que de solutions », a souligné le consultant de RMC, persuadé que le problème est bien plus profond qu’on ne le croit entre deux joueurs qui s’ignorent plutôt ces dernières années, en dehors de quelques piques acides. En tout cas, pour le moment, le débat n’a pas lieu d’être, car Didier Deschamps n’a aucune intention de rappeler Karim Benzema, et a priori, ce n’est pas en raison d’une éventuelle cohabitation impossible avec Olivier Giroud.