EdF : La finale de 1998, le père de Zidane avait mieux à faire

EdF : La finale de 1998, le père de Zidane avait mieux à faire

Photo Icon Sport

Tout le monde dans l’Hexagone se souvient de ce qu’il faisait le soir du 12 juillet 1998, lorsque l’équipe de France battait le Brésil (3-0) en finale de la Coupe du monde à Saint-Denis.

A commencer par le père de Zinédine Zidane, le héros du soir qui avait inscrit les deux premiers buts des Bleus. Aussi surprenant que cela puisse paraître, Smaïl Zidane n’a même pas regardé le match le plus important de la carrière de son fils surnommé Yazid. Ni au stade, ni à la télévision ! Mais rassurez-vous, le grand-père d’Enzo et de Luca avait une bonne excuse.

« Le soir de la finale, le 12 juillet 1998, je ne suis pas au Stade de France, avec ma belle-fille et Enzo, ni devant mon poste de télévision. Malika et moi gardons notre petit-fils Luca, l'enfant de Yazid et Véronique, né deux mois plus tôt à Aix-en-Provence », a raconté Smaïl Zidane dans son livre « Sur les chemins de pierres », dont un extrait a été publié par Le Parisien.

Priorité à Luca Zidane

« Il y a beaucoup de monde dans le salon, l'ambiance est survoltée. Je suis sorti dans le jardin avec Luca dans les bras. Je m'assieds sur une chaise pour mieux bercer mon petit-fils qui dort comme un ange. Je dois être le seul du quartier à ne pas regarder le match », a-t-il ajouté, sans donner l’air de regretter son geste.