EdF : Griezmann tirera les penalties, Deschamps a choisi

EdF : Griezmann tirera les penalties, Deschamps a choisi

Kylian Mbappé avait mis en doute le fait qu'Antoine Griezmann soit déjà désigné comme étant le tireur des penalties en équipe de France. Mais Didier Deschamps a mis les choses au point.

Suite l’échec de Karim Benzema face au gardien bulgare il y a deux semaines, après un penalty dans le cours du jeu, la question avait été posée à Antoine Griezmann de savoir s’il était toujours le tireur numéro 1 avec l’équipe de France. L’attaquant des Bleus et du Barça avait confirmé que Didier Deschamps lui avait renouvelé sa confiance, Griezmann précisant qu’il se réservait le droit de faire tirer un autre joueur s’il le souhaitait comme cela avait été le cas avec Benzema. Interrogé dimanche en conférence de presse sur cette hiérarchie, Kylian Mbappé s’en est ouvertement étonné. « J'ai entendu Griezmann en parler, mais le coach n'a rien dit. J'ai peut-être loupé... (sourire). Mais il n'y a pas de hiérarchie pour l'instant, on va voir », avait fait savoir le joueur du Paris Saint-Germain.

Ce lundi, il semble que les choses soient désormais bien réglées à 24 heures du premier rendez-vous de l’Euro contre l’Allemagne. Selon Sébastien Tarrago, l’attaquant du Barça a évidemment posé la question à Didier Deschamps et ce dernier a confirmé qu’il était toujours en charge de cet exercice. « Antoine Griezmann a reçu la confirmation que la hiérarchie des tireurs de penalties n'avait pas changé. Il est le numéro 1. Ensuite, il décide s'il veut le frapper ou le donner à un coéquipier comme il l'a déjà fait avec Giroud ou Benzema », a précisé le journaliste de L’Equipe. Cette fois le message est passé auprès de Kylian Mbappé, le boss des penos reste Antoine Griezmann.