EdF : Giroud n'est pas un tricheur, Thierry Henry peut trembler

EdF : Giroud n'est pas un tricheur, Thierry Henry peut trembler

Photo Icon Sport

Avec son doublé face à l'Ukraine, Olivier Giroud a dépassé Michel Platini et s'est rapproché un peu plus de Thierry Henry, meilleur buteur de l'histoire. Et cela sans jamais transiger.

Objet de nombreux débats en France, Olivier Giroud n’est visiblement pas du genre à se prendre la tête avec ce que certains disent de lui sur les réseaux sociaux. Du haut de ses 34 ans, et de ses 100 sélections, l’attaquant tricolore de Chelsea enfile les matchs et les buts, et il en affiche désormais 42 sous le maillot tricolore. La barre des 51 réalisations de Thierry Henry se rapproche de plus en plus et pour Robert Pirès, qui connaît bien les deux attaquants, il est évident qu’Olivier Giroud va finir par devenir le meilleur buteur de l’histoire des Bleus, rien que ça. Mais le champion du monde 98 fait remarquer que Giroud a toujours fait les choses correctement et n’aura rien volé lorsqu’il dépassera Thierry Henry au Panthéon des attaquants français.

Dans L’Equipe, Robert Pirès a rendu un bel hommage au joueur des Bleus et des Blues. « On n’est pas de la même génération mais on a vite sympathisé à Londres. Quand j’étais sans club, Arsène (Wenger) m’accueillait à l’entraînement à Arsenal. On a eu le feeling avec Olivier. Pendant le confinement, on faisait des sorties ensemble d’une bonne soixantaine de kilomètres à vélo avec nos potes (...) Olivier était dans l’exigence. Il voulait rebondir à Chelsea pour se qualifier en C1 et reprendre sa place. Il est arrivé frais au restart. Et c’est reparti. Il ne se plaint jamais. Mais il a toujours des objectifs en point de mire. Il ne vous le dira pas, alors je le dis à sa place : il veut aller chercher le record de Titi (51 buts) ! Et il va devenir meilleur buteur de l’histoire en équipe de France. Il monte à chaque fois. C’était déjà Zizou, Trezeguet puis Platini. Il ne lui en manque plus qu’un avec Thierry Henry. C’est sa cible. La sélection est au-dessus de tout pour lui. C’est pour ça aussi qu’il s’entend bien avec DD. Il se redonne la monnaie de leur confiance réciproque. Olivier n’est pas un tricheur. Didier le sait », confie Robert Pirès, qui voit donc Olivier Giroud jouer encore pas mal de temps sous le maillot de l'équipe de France et passer devant Thierry Henry.