EdF : Giroud blacklisté, Riolo crie déjà au scandale

EdF : Giroud blacklisté, Riolo crie déjà au scandale

Icon Sport

Titulaire contre l’Autriche jeudi soir, Olivier Giroud a réalisé une très belle performance, conclue par un but somptueux de la tête.

Parfois critiqué, pas toujours dans les premiers choix du sélectionneur, Olivier Giroud ne déçoit jamais lorsqu’il porte le maillot de l’Equipe de France. L’attaquant de l’AC Milan a fait honneur à sa réputation, jeudi soir contre l’Autriche en Ligue des Nations (2-0). Auteur d’un but splendide de la tête, à la suite d’un bon centre d’Antoine Griezmann, Olivier Giroud s’impose comme un candidat naturel en attaque dans l’optique de la Coupe du monde 2022. Depuis l’Euro, Didier Deschamps n’a toutefois jamais convoqué Olivier Giroud lorsque Karim Benzema était apte. Changera-t-il son fusil d’épaule pour le Mondial au Qatar ? S’interrogeant sur le sujet, Daniel Riolo n’a pas caché qu’il serait très déçu que Giroud ne dispute pas la Coupe du monde. Le consultant estime même qu’une non-sélection de l’attaquant milanais en novembre serait un véritable scandale.

Riolo scandalisé si Giroud ne fait pas le Mondial 

« Cela n’aurait vraiment pas de sens de laisser Giroud à la maison pour la Coupe du monde. Ce serait même totalement injuste vis-à-vis de lui, vraiment. A la place de Giroud, je pète un câble et j’envoie du lourd si je ne suis pas pris pour la Coupe du monde. Je ne pourrais pas comprendre qu’il ne soit pas sélectionné. Giroud un boulet pour Benzema ? Je ne pense pas que Benzema ait des exigences. Il est revenu après cinq ans d’absence, il est très content d’être là et Benzema n’est pas un casse-couille, ce n’est pas un mec qui a des exigences comme ça. Je ne pense pas que Benzema puisse être inhibé par la présence de Giroud avec le niveau qu’il a maintenant » a analysé Daniel Riolo après la victoire méritée de l’Equipe de France sur l’Autriche. Reste maintenant à voir si Didier Deschamps fera le choix d’emmener Olivier Giroud au Mondial aux côtés de Karim Benzema, ou si le sélectionneur considère que l’attaquant de l’AC Milan n’a pas le tempérament pour être un remplaçant dans une grande compétition.