EdF : Giroud avec la France jusqu'en 2025, il est chaud

EdF : Giroud avec la France jusqu'en 2025, il est chaud

Photo Icon Sport

De plus en plus contesté en Bleus en raison de son manque de temps de jeu à Chelsea, Olivier Giroud tient bon… pour l’instant.

En marge du match face à la Suède, le sélectionneur tricolore Didier Deschamps a toutefois mis en garde son attaquant de 34 ans dans l’optique de l’Euro. « Olivier Giroud le sait, la situation qu’il vit aujourd’hui ne peut pas s’éterniser. Pour mars, il faudra qu’il trouve une solution autre que celle-là » a lancé le patron de l’Equipe de France sur RTL. Toutefois, Olivier Giroud est toujours surmotivé à l’idée de briller chez les Bleus, et son âge n’est pas une limite à ses ambitions. La preuve, dans une interview accordée à France Football, l’ancien attaquant de Montpellier a fait savoir qu’il souhaitait jouer encore au minimum 5 ans au plus haut niveau.

« C'est une question de mental. Pour durer, il faut en avoir envie. La barrière qu'on se met, qu'on nous met, est psychologique. Dans les mentalités, à 35 ans, c'est fini. A force d'entendre parler de son âge, on peut se dire : 'Mes jours sont comptés.' Je ne sais pas pourquoi on en fait tout un plat. Tu compenses tes manques par de meilleurs déplacements. Je ne me sens pas diminué, je suis en forme. Quand il y aura des signes, je le sentirai. Je serai lucide quand je prendrai conscience que j'ai perdu en vitesse, en explosivité, en jump... Mais j'espère avoir encore trois, quatre, cinq ans au plus haut niveau. C'est l'objectif » a indiqué l’attaquant de Chelsea. Si l’âge n’est pas forcément un problème rédhibitoire, le manque de temps de jeu en club en est un. En ce sens, il est clair que le meilleur buteur en activité de l’Equipe de France devra trouver une solution dans l’optique de l’Euro. Car une nouvelle fois, il est loin d’être le premier choix de Frank Lampard à Londres…