EdF : France-Ukraine devant 24.000 spectateurs, Le Graët est chaud

EdF : France-Ukraine devant 24.000 spectateurs, Le Graët est chaud

Icon Sport

Le 24 mars prochain, l’Equipe de France débutera officiellement la phase de qualifications à la Coupe du Monde 2022 avec la réception de l’Ukraine.

Un match pour lequel Noël Le Graët espère bien accueillir du public au Stade de France… et pas qu’un petit peu. En effet, le président de la Fédération Française de Football a dévoilé d’ambitieux objectifs, au cours d’un déplacement ce mardi à Aix-en-Provence. Tandis que certaines expérimentations sont espérées à Lyon dans le mois de mars, l’actuel président de la FFF a fait savoir qu’il espérait remplir le Stade de France à hauteur de 30 % de sa capacité contre l’Ukraine. La requête de Noël Le Graët a toutefois peu de chances d’aboutir car cela impliquerait un match devant 24.000 personnes, pas vraiment raisonnable en pleine pandémie de coronavirus.

« Vous vous doutez bien qu'avec le stade de France qui fait 80 000 places, j'aimerais qu'on puisse mettre au moins 30 % minimum de spectateurs à titre expérimental » a lâché le président de la Fédération Française de Football, dévoilant un objectif colossal. De son côté, RMC rappelle qu’au niveau gouvernemental, rien n’est encore décidé au sujet du retour des spectateurs dans les enceintes sportives. « Ni jauge, ni de calendrier n'ont été établis, avait indiqué samedi la ministre des Sports Roxana Maracineanu à l'issue d'une rencontre avec les présidents de l'OL Jean-Michel Aulas, de l'ASVEL Gaëtan Muller et du LOU Yann Roubert, clubs qui pourraient accueillir des "matchs tests" avec du public » rappelle la radio. Il faudra donc attendre encore quelques semaines avant de savoir s’il sera possible d’accueillir du public dans les stades pour la FFF ainsi que pour les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2.