EdF : Didier Deschamps, ses gouttes de sueur avant le Mondial

EdF : Didier Deschamps, ses gouttes de sueur avant le Mondial

Icon Sport

A deux mois de la Coupe du monde au Qatar, le onze de départ français est encore flou. Et, les nouvelles des dernières semaines ne sont pas pour faciliter la réflexion de Didier Deschamps.

Une équipe de rêve, une dream team, le grand favori du prochain mondial. L'Equipe de France suscite l'admiration des observateurs du monde entier depuis de nombreux mois. Avec un statut de champion du monde en titre, des joueurs présents dans les plus grands clubs et un réservoir illimité de jeunes talents, les Bleus font envie à toutes les autres sélections. Pourtant, dans la dernière ligne droite avant le Qatar, Didier Deschamps ne doit plus être tant à la fête que cela. Si Karim Benzema ou Kylian Mbappé flambent sans s'arrêter, d'autres cadres tout aussi importants n'apportent plus les garanties nécessaires.

Pogba, Kanté, Griezmann donnent la migraine à Deschamps

C'est particulièrement le cas dans le cœur du jeu français, si dominateur en Russie quatre ans auparavant. On pourrait même ne voir aucun membre du trio russe Matuidi-Pogba-Kanté au Qatar. Si c'est normal pour Matuidi, en fin de carrière à Miami, c'est plus inquiétant pour les deux autres. N'Golo Kanté s'est blessé à la cuisse droite en août et les nouvelles données par Thomas Tuchel ne sont pas bonnes. « Pour N'Golo, c'est assez sérieux, nous parlons de semaines d'absence, ce qui n'est pas une bonne nouvelle », avait-il déclaré.

Au cas de l'ancien caennais s'est ajouté l'épineux dossier Paul Pogba. Durement touché au genou, le milieu turinois est aussi impliqué dans une affaire sensible mêlant extorsion, problèmes familiaux et maraboutage sur Kylian Mbappé. De quoi plomber l'ambiance du vestiaire en plus d'affaiblir l'équipe. Enfin, un dernier cas interroge aujourd'hui, selon RMC Sport, celui d'Antoine Griezmann. Patron de l'équipe sur le terrain pendant un temps, il est réduit au rôle de remplaçant à l'Atlético Madrid désormais. Et, la tendance n'est pas à plus de temps de jeu pour raisons contractuelles liées au prêt avec le Barça. Autant dire que Didier Deschamps doit se préparer à trouver de sérieuses solutions de rechange pour ces cadres. Un bon point pour Tchouaméni, Nkunku ou encore Camavinga.