EdF : Deschamps prêt à renforcer sa défense contre la Suisse ?

EdF : Deschamps prêt à renforcer sa défense contre la Suisse ?

Icon Sport

En raison des absences à prévoir, la France pourrait évoluer avec une défense à trois axiaux face à la Suisse lundi soir (21 heures).

Pour l’heure, il n’y a aucune certitude sur les choix que Didier Deschamps effectuera pour ce huitième de finale de l’Euro. L’hypothèse d’une défense à trois axiaux a néanmoins pris de l’épaisseur après l’entraînement de samedi. Une confirmation est attendue dans les prochaines heures. En attendant, les joueurs semblent plutôt ouverts à cette possibilité. Raphaël Varane fait partie de ceux qui seraient concernés par cette possible révolution. Interrogé par Téléfoot, le défenseur des Bleus et du Real Madrid a fait savoir qu’il n’était pas contre un gros changement avec la possible intégration de Clément Lenglet à ses côtés, ainsi que de Presnel Kimpembe.

« Le coach est ouvert à ce genre de discussions. Il aime bien avoir le retour des joueurs. Il n’hésite pas à discuter individuellement avec chacun pour qu’on se soit confortable. Il a besoin du ressenti des joueurs. Et qu’on soit le plus à l’aise le jour du match. C’est le genre de discussions qu’on peut avoir » a lancé Raphaël Varane avant de poursuivre. « C’est une question d’adaptation. On a des joueurs complémentaires, avec beaucoup de qualité. C’est beaucoup de communication et de repères sur le terrain. On sait qu’on peut jouer dans différents systèmes. On a déjà joué à trois. C’est une possibilité qu’on a. Avec notre effectif, on a beaucoup de possibilités ». Il sera maintenant intéressant de voir quels choix Didier Deschamps effectuera. Son organisation pourrait dépendre de la capacité de Lucas Hernandez à tenir sa place. Dans le cas où le Bavarois serait apte, la défense à quatre pourrait tenir la route, avec le possible retour de Benjamin Pavard dans le couloir droit. Reste ensuite à savoir qui jouera devant aux côtés de Benzema, Griezmann et Mbappé : Rabiot, Tolisso… ou Coman ?