EdF : Deschamps est un menteur, Riolo s’agace

EdF : Deschamps est un menteur, Riolo s’agace

Icon Sport

Samedi soir, l’Equipe de France a livré un match extrêmement laborieux en Ukraine dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du monde.

Comme face à la Bosnie quelques jours plus tôt, l’Equipe de France a galéré et a finalement décroché un match nul qui permet de limiter la casse sur le plan comptable. Après le match, Didier Deschamps a justifié cette mauvaise prestation en mettant en avant le bloc bas et la défense très solide de l’Ukraine. Mais la réalité, c’est que l’Ukraine a fait le jeu en première mi-temps et n’a absolument pas évolué de manière défensive selon Daniel Riolo. Sur l’antenne de RMC, le consultant de l’After Foot a ainsi contredit Didier Deschamps, allant même jusqu’à insinuer que le sélectionneur de l’Equipe de France était un menteur. Quant aux consignes données aux attaquants de la France, le journaliste a définitivement perdu tout espoir…

Riolo critique sèchement Deschamps

« Dire de la part de Deschamps que face à l’Ukraine ils ont trouvé face à eux un bloc bas renforcé, c’est un énorme mensonge, c’est faux. L’Ukraine a fait le jeu en première mi-temps et n’était pas du tout en bloc bas, c’est incroyable de dire un truc pareil, vraiment c’est incroyable. Deschamps ne veut pas parler de tactique et quand il le fait, c’est pour mentir. Après le match contre l’Ukraine, il a parlé de tactique et il a dit que la consigne des trois de devant était de beaucoup permuter, beaucoup bouger. La tactique offensive, c’est ça, être libre. Il le confirme. Donc clairement, il n’y a rien comme consigne pour les attaquants si ce n’est, faites ce que vous voulez » a livré Daniel Riolo, très critique à l’encontre de Didier Deschamps depuis plusieurs semaines, et qui ne risque pas de se montrer plus indulgent au vu des matchs laborieux livrées par l’Equipe de France face à la Bosnie et l’Ukraine.