EdF : Construire l’équipe pour Mbappé ? Une hérésie pour Obraniak

EdF : Construire l’équipe pour Mbappé ? Une hérésie pour Obraniak

Selon Ludovic Obraniak, Didier Deschamps ne devrait pas choisir le système tactique en fonction de Kylian Mbappé, très décevant contre l'Ukraine.

Pour le premier match comptant pour les qualifications à la Coupe du Monde 2022, la France a été accrochée à domicile par une équipe d'Ukraine pourtant loin d'être impressionnante (1-1). Didier Deschamps avait opté pour un schéma relativement offensif avec Kingsley Coman, Olivier Giroud, Antoine Griezmann et Kylian Mbappé alignés d'entrée. Pourtant, le dernier cité a livré une bien triste prestation. Pour Ludovic Obraniak, consultant pour l'Equipe du Soir, construire l'équipe autour de l'attaquant du PSG serait une dangereuse erreur.

« On ne peut pas être condamné à jouer en 4-3-3 pour mettre Mbappé côté gauche, juste pour lui faire plaisir. Il y a d’autres joueurs dans cette équipe, d’autres systèmes que l’on peut tester. Moi, j’ai été enthousiasmé de pouvoir voir Coman de l’autre côté. Et même s’il est préférable de le mettre dans un 4-3-3, qu’est-ce qui empêche ce garçon de rayonner même dans un 4-4-2 ? Les Ukrainiens sont sortis cinq fois, cinq fois il n’a pas donné un coup de main. Il n’a pas été dans l’intensité, beaucoup de déchet… Des résidus qui ne sont pas nécessaires... » a regretté l'ancien Lillois.

Mbappé meilleur au PSG qu'avec les Bleus ?

Très en forme avec son club depuis son triplé inscrit sur la pelouse du FC Barcelone, Kylian Mbappé arrivait en sélection avec une confiance optimale. Malheureusement, l'équipe de France n'a pas pu profité de la bonne forme de son attaquant. « On l’a vu avec le PSG, dès qu’il épure son jeu il est beaucoup plus fort. Je fixe, je donne, je redemande… là il est inarrêtable. Surtout face à une équipe regroupée, où ils sont 4-5-6 alignés. On ne peut pas mettre tout sur le dos du système. On ne va pas le faire en fonction de Mbappé. Et rien ne l’empêche d’être bon dans un 4-4-2 comme mercredi soir » a conclu le consultant. Critiqué pour son niveau de jeu en début de saison avec le PSG, Mbappé avait parfaitement réagi. À lui de faire taire les critiques face au Kazakhstan et à la Bosnie.