EdF : Camavinga et Benzema, la double attaque contre Deschamps

EdF : Camavinga et Benzema, la double attaque contre Deschamps

Didier Deschamps est mis au pilori par Gilbert Brisbois pour avoir grillé Eduardo Camavinga, et avoir oublié encore et toujours un certain Karim Benzema. 

C’est une situation qui n’est pas spécifique à la France, mais même quand l’équipe nationale gagne, les choix du sélectionneur sont éternellement critiqués. Alors, quand les résultats et la manière ne sont plus vraiment au rendez-vous, même ponctuellement, inutile de préciser que Didier Deschamps n’est vraiment pas épargné. Le champion du monde 1998 en a pris pour son grade de la part de l’animateur de RMC Gilbert Brisbois, pas vraiment habitué aux coups de gueule lui qui est plus dans un rôle d’arbitre entre les polémistes. Ce dernier a en effet torpillé les choix effectués par Didier Deschamps, et cela remonte à loin puisqu’il reproche au sélectionneur national d’avoir grillé Eduardo Camavinga. Et dans le même temps, pour se « rattraper », DD est invité à enfin sélectionner Karim Benzema, qui lui ne risque pas de se brûler les ailes en démarrant trop rapidement sa seconde carrière en équipe de France. 

« D'une façon générale, Didier Deschamps n'est pas dans une bonne année avec ses choix. Franchement, Didier, tu lui a brulé les ailes à Camavinga. Tu as déconné. A partir du moment où il est venu en équipe de France. Derrière, c'est l'écroulement. On ne le voit plus à son niveau, il change d'agent, quitte son agent historique pour une énorme agence anglaise, pour le placer dans un grand club, pour l'argent en gros. Le rôle de son père devient de plus en plus flou. Au départ, on le citait en exemple, là il négocie directement les chèques. Ça fait monter la tête à tout le monde autour de lui. Les jeunes, on dit qu'ils sont plus matures. Moi je les vois surtout plus impatients, plus sûrs d'eux, plus arrogants ou moins respectueux. Deschamps s'est trompé. Ce n'est pas un truc pour les ados. C'est un truc pour les bonhommes, ceux qui ont prouvé au plus haut niveau avant d'arriver. C'est ça l'équipe de France. Camavinga, sa place elle est en espoirs. Didier, tu t'es trompé sur Camavinga, maintenant rattrape-toi, et arrange-toi pour nous faire revenir en équipe de France le meilleur avant-centre du monde Karim Benzema, c'est ta mission », a lancé Gilbert Brisbois, qui mélange un peu tout et accuse surtout Didier Deschamps pour la baisse de régime de Camavinga, qui dure depuis désormais plusieurs mois.