Ballon d'Or : Karim Benzema victime de la France ?

Ballon d'Or : Karim Benzema victime de la France ?

Icon Sport

On ne sait pas si Karim Benzema regardera le France-Ukraine de ce mercredi, mais du côté de Madrid, on pense clairement que Didier Deschamps prive l'attaquant français d'un Ballon d'Or.

C’est une théorie qui gagne du terrain chez les supporters de Karim Benzema, tandis que Cristiano Ronaldo et Lionel Messi sont sur la pente descendante, l’attaquant français du Real Madrid a tout pour gagner le Ballon d’Or, enfin presque. Car si avec son club, l’ancien Lyonnais peut encore rêver du doublé Ligue des champions-Liga, KB9 a également une certitude, il ne gagnera pas l’Euro 2021 avec l’équipe de France. Depuis 2016, Didier Deschamps a placardisé Karim Benzema pour les raisons que l’on sait, et le sélectionneur national n’est pas du genre à céder à la vox-populi, même quand il y a dedans Zinedine Zidane. L’entraîneur du Real Madrid, et ancien coéquipier de Didier Deschamps en équipe de France, a confié samedi ne pas comprendre comment la France pouvait se passer de celui qui est clairement considéré comme l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur attaquant tricolore de l’histoire. Un talent dont les Bleus se passe, sans réellement que sportivement cela se paie, puisque l’équipe de France est championne du monde.

Benzema victime de Deschamps

Mais en Espagne, on est sidéré que la France accepte cette situation et prive Karim Benzema d’une chance de gagner le Ballon d’Or en l’éloignant de la sélection nationale, alors même que le buteur madrilène est dans une forme énorme. Cinquième joueur le plus prolifique de la Ligue des champions, avec 70 buts, et deuxième meilleur buteur français (365 buts), KB9 a une vraie chance de décrocher le Graal, sauf que Didier Deschamps a décidé il y a six ans que Benzema ne pourrait pas réellement compter sur son palmarès tricolore. « Malgré ces statistiques indéniablement impressionnantes, Benzema ne joue pas pour son pays, et c'est l'une des seules choses qui se dressent sur son chemin dans la quête d’un Ballon d’Or. Lorsque Lionel Messi et Cristiano Ronaldo étaient au sommet, Benzema avait peu de chances d'être nommé meilleur joueur du monde (…) Si la mise à l’écart de Benzema en France a sans aucun doute considérablement aidé sa carrière au Real Madrid ces dernières saisons, son armoire à trophées souffre du refus de Didier Deschamps de l’appeler. Un trophée international, c'est tout ce qui manque à Benzema pour être un candidat incontestable au Ballon d’Or », constate, avec regret, Conor Clancy, journaliste pour Marca. Mais là encore, Didier Deschamps n’a probablement que faire de l’avis de la presse espagnole dans un débat qui agite depuis des années les supporters français.