EDF : Benzema imposé en France ? Le Graët rigole encore

EDF : Benzema imposé en France ? Le Graët rigole encore

Questionné au sujet des propos de Michel Moulin sur Karim Benzema et Didier Deschamps, Nöel Le Graët s'est montré ironique.

Rarement une élection de la fédération n'aura autant fait parler. Alors que les précédentes ont vu Noël Le Graët l'emporter sans vraiment être contesté dans sa politique à la tête du football amateur, l'édition 2021 déroge à la règle. Face au boss de la 3F, Frédéric Thiriez (ancien patron de la LFP) et Michel Moulin sont déterminés à changer les choses. Si l'ancien patron de la LFP est une personnalité connue dans le monde du foot, Michel Moulin l'est un peu moins auprès du grand public, même s'il a des soutiens très connus. Pour combler ce manque de notoriété, l'ancien directeur sportif du Red Star (entre autres) a opté pour une communication offensive. Il s'était notamment fait remarquer dans les médias avec ses propos sur Karim Benzema.

Selon lui, le joueur du Real Madrid devrait être sélectionné, et il n'avait pas hésité à remettre en question le pouvoir de Didier Deschamps s'il venait à être élu, avant de finalement faire machine arrière quelques semaines plus tard. Interrogé à ce sujet par RTL Foot, le président de la FFF a préféré en rire. « C'est pas le rôle d'un président. Ça m'a fait rire, il faut bien rire dans la vie. Vous me posez que des questions difficiles donc je ne peux pas rire, mais oui ça m'a fait sourire. Franchement, je souhaite, s'il est élu, qu'il applique son programme » a répondu celui qui espère briguer un quatrième mandat à la tête de la fédération. « NLG » a également profité de l'entretien pour rappeler qu'il ne craignait pas ses adversaires. Suite et fin de cette intrigue le 13 mars prochain avec les résultats des élections, même si le suspense n'est quand même pas énorme.