EdF : Benzema et Rabiot, les deux bannis de l'ère Deschamps ?

EdF : Benzema et Rabiot, les deux bannis de l'ère Deschamps ?

Photo Icon Sport

Titulaire à la Juventus Turin ces dernières semaines, Adrien Rabiot retrouve un niveau de forme intéressant. Un retour en Equipe de France est cependant difficile à imaginer…

Et pour cause, Véronique Rabiot a remis de l’huile sur le feu entre son fils et la Fédération française de football la semaine dernière, en qualifiant publiquement de « menteur » le président Noël Le Graët sur l’antenne de La Chaîne L’Equipe. Assurément, ce n’est pas de cette manière qu’Adrien Rabiot, qui avait refusé son rôle de réserviste à la Coupe du monde 2018, va regagner le cœur d’un Didier Deschamps très rancunier. Karim Benzema peut en témoigner, comme l’a souligné Ambre Godillon sur Europe 1.

« Cette sortie fracassante de Véronique Rabiot intervient alors que l’ancien milieu de terrain du PSG commence à se faire une place dans son nouveau club de la Juventus, après des premiers mois difficiles. Mais même s’il se montre performant les prochains mois, sa situation en Bleu ne devrait pas évoluer. Didier Deschamps accepte de se priver de Karim Benzema, l’un des meilleurs attaquants au monde. Adrien Rabiot, tout bon joueur qu’il est, n’a ni la stature ni l’aura du joueur du Real. Il avait été écarté des Bleus à cause de son niveau et de la concurrence. Il était resté sur le seuil de la porte aussi à cause de son attitude, mais avec les propos de sa mère il est carrément au fond du jardin » a indiqué la journaliste, pour qui Adrien Rabiot n’est pas près de retrouver Clairefontaine…