PSG : La LFP allume les dirigeants parisiens après leur communiqué

PSG : La LFP allume les dirigeants parisiens après leur communiqué

Photo Icon Sport

Une guerre des communiqués de presse est lancée au lendemain des sanctions à l’encontre du PSG dans les dégradations du Parc Olympique Lyonnais, samedi dernier lors de la finale de la Coupe de la Ligue. Accusés d’avoir causé pour 100.000 euros de dégâts à l’intérieur et à l’extérieur de l’enceinte lyonnaise, les supporters parisiens ont été interdits de déplacement pour les deux prochaines rencontres, dans l’attente du jugement définitif. Le club de la capitale n’a pas apprécié, demandant aussi des comptes à l’organisateur, la LFP, et à l’OL, qui n’aurait pas communiqué les images demandées. Et ce communiqué, la LFP ne l’a pas apprécié non plus, puisque l’instance du football professionnel a clairement tapé sur le PSG ce vendredi en début de soirée.

« La LFP considère que la mise en cause publique de sa responsabilité par le PSG dans les importantes dégradations du Parc OL lors de la finale de la Coupe de la Ligue est inacceptable et regrette le choix du PSG de faire valoir ses arguments par communiqué de presse plutôt que de les présenter lors de la procédure d’instruction qui vient de démarrer.

La LFP tient à rappeler qu’à l’occasion de la finale de la Coupe de la Ligue, chacun des clubs finalistes est responsable de ses supporters et des incidents et/ou dégradations que ceux-ci pourraient occasionner, avant, pendant ou après le match. Le PSG était donc pleinement responsable de ses supporters et ne peut se soustraire à cette obligation par de simples déclarations publiques.

Les mesures conservatoires prises par la Commission de discipline de la LFP sont parfaitement conformes à la jurisprudence dans ce type d’incidents et ne revêtent aucun caractère exceptionnel. La LFP rappelle que ses règlements s’appliquent à tous les clubs, sans distinction et en toute équité. Il appartient désormais à la Commission de discipline, en parfaite indépendance, de se prononcer sur ce dossier à la suite d’une instruction minutieuse », a fait savoir la Ligue dans un communiqué assez lapidaire.