L’OL « ne joue pas l’avenir de la France » assure Garde

L’OL « ne joue pas l’avenir de la France » assure Garde

Photo Icon Sport

Même si les choses sont très mal engagées, la pression est grande sur l’Olympique Lyonnais, qui jouera tout de même sa place en Ligue des Champions, compétition extrêmement bien rémunératrice et donc quasiment vitale pour les finances du club rhodanien. Rémi Garde en est conscient, mais, comme il l’avait fait avant le match aller où il avait fait savoir que l’Europa League ne serait pas une catastrophe, le technicien rhodanien a surtout expliqué qu’il ne fallait pas résumer la saison de son club à l’issue de ce barrage. 

« Non, parce que si on va par là on joue notre tête, on joue l'avenir de la France... Non, il faut rester raisonnable. Un barrage de Ligue des champions c'est difficile. On a raté la première manche, demain on joue le match retour pour essayer de faire à la Real ce qu'elle nous a fait au match aller. Le club continuera derrière quoi qu'il se passe. On espère tous secrètement, on se prépare pour faire un exploit mais il faut rester raisonnable dans nos propos », a confié un Rémi Garde qui avoue avoir une petite pensée pour le 7-1 enregistré à Zagreb qui avait permis à l’OL de se sortir des poules de façon inespérée il y a deux ans de cela.