Platini se fait traiter de « bouffon » par le président de Sion

Platini se fait traiter de « bouffon » par le président de Sion

Photo Icon Sport

Christian Constantin, président du FC Sion, n’aime pas l’UEFA et encore moins Michel Platini. Alors que le patron du club suisse doit rencontrer vendredi les responsables de l’instance européenne du football afin d’évoquer les conditions d’un éventuel retour de Sion en Europa League, si le TAS le décidait, il n’a pas mâché ses mots dans la presse espagnole. 

 Entre autres messages délicats, Constantin explique que « Michel Platini est le bouffon du roi. Il ne joue pas avec sa tête comme avec ses pieds ». Et le patron de l’UEFA n’est pas le seul à en prendre pour son grade, puisque le Tribunal Arbitral du Sport est aussi traité avec vigueur. « La justice sportive a déconné. Ces gens du TAS et de l’UEFA sont tellement imbus d'eux-mêmes qu'ils ne sont plus en adéquation avec la justice civile. Nous sommes pourtant en droit d'avoir une justice compétente et indépendante, a prévenu le président de Sion, qui fait tout pour que son équipe réintègre l’Europa League, épreuve dont elle a été disqualifiée pour avoir fait jouer contre le Celtic des joueurs qui ne le devaient pas. Et Michel Constantin se fait même menaçant. Tant que je ne suis pas éliminé d'une compétition, cette compétition ne peut pas trouver de vainqueur. Je sais que je suis tout à fait seul. Mais j'aime être un solitaire. J'ai les moyens juridiques, économiques, mentaux et intellectuels pour essayer de corriger cette injustice.»  Et le pire est que l'UEFA pourrait effectivement être contrainte de réintégrer le FC Sion, mettant évidemment le calendrier l'Europa League dans une situation compliquée.