Sergio Ramos, le Qatar et Macron, révélations dans le dossier Mbappé !

Sergio Ramos, le Qatar et Macron, révélations dans le dossier Mbappé !

Kylian Mbappé est encore un joueur du Paris Saint-Germain pour au moins trois ans, et l’Espagne a beaucoup de mal à s’en remettre.

Notamment les émissions à la télévision ou à la radio, qui dévoilaient déjà la date de sa future présentation et le flocage de son futur maillot au Real Madrid. La plus célèbre de ces émissions reste El Chiringuito, qui met le feu aux fins de soirées en Espagne, et bat des records d’audience avec ses mises en scène sulfureuses, ses reporters polémiques, et sa quête du scoop à tout prix. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Son présentateur vedette, Josep Pedrerol, avait même promis de démissionner de son poste si Kylian Mbappé ne signait pas au Real Madrid. Il ne le fera pas malgré la prolongation du joueur français au PSG, mais avoue regretter les mots choisis. « Le journaliste décrit une photo en mouvement. Rien n’est jamais figé. Le film de l’année a été le suivant : le tranquilo de Florentino Pérez. Après, le « Tic-Tac » qui a abouti à l’offre de 200 millions d’euros le 31 août 2021. Puis, nous avons dit que le Real Madrid était serein car il avait la parole du joueur. Jusqu’à ce que tout change. Je n’aurais pas dit : C’est sûr, il vient, mais plutôt : Il a donné sa parole à Florentino. J’ai été trop catégorique », a avoué Josep Pedrerol dans un entretien au Parisien. 

Une visite nocturne à Madrid qui interpelle

Une confession personnelle, qui en amène d’autres sur le changement d’avis de Kylian Mbappé. Pour le journaliste espagnol, c’est vraiment en une semaine que tout a mal tourné, et notamment la virée du joueur du PSG avec ses coéquipiers Sergio Ramos et Achraf Hakimi à Madrid. Que s’y est-il passé ? Impossible de le savoir, mais Josep Pedrerol est persuadé que cela a mis un terme à ce dossier. « J’imagine que la fibre patriotique, Kylian l’avait déjà l’an passé quand il voulait partir. Que Kylian aime son pays, tout le monde le sait. Benzema, Zidane aiment leur pays et pourtant, ils ont porté le maillot du Real. Moi, ce que je veux comprendre, c’est ce qui a changé en quinze jours ? Combien d’appels de Macron a-t-il reçus ? Que s’est-il passé à Doha quand l’Émir a reçu la maman de Kylian et son frère ? La tranquillité, Kylian la transmettait au Real Madrid. Mais il y a une semaine, j’ai dit au Chiringuito : Attention, il y a quelque chose qui cloche. Son voyage à Madrid avec Hakimi et Sergio Ramos pour connaître la nuit madrilène, c’était bizarre. Le Real était surpris. Je crois en l’humain et en la parole donnée. Kylian est un jeune homme visiblement formidable, mais il n’a pas respecté son engagement vis-à-vis de Florentino Pérez et du Real Madrid », a livré l’animateur du Chiringuito, pour qui la venue de Sergio Ramos avec lui dans la capitale espagnole n’a pas vraiment servi de publicité au Real. 

Le fin mot de cette visite sera peut-être dévoilé plus tard, mais la pilule a beaucoup de mal à passer à Madrid. Et le message vengeur de Karim Benzema, certainement déçu, voire trahi, par Kylian Mbappé, a aussi beaucoup fait parler. Mais pour Josep Pedrerol, il ne s’agissait pas d’une attaque en sous-marin de Florentino Pérez a travers ses joueurs. « Non. Je crois que les joueurs voulaient dire : Kylian, tu n’imagines pas ce que tu as perdu. Personne ne les a téléguidés. Karim Benzema me l’a confirmé », a assuré le journaliste espagnol, pour qui le Real Madrid a d’autres choses en tête que la décision de Kylian Mbappé, avec la finale de la Ligue des Champions ce samedi. A Paris bien évidemment.