PSG : Mbappé n'est pas un monstre, Deschamps est sidéré

PSG : Mbappé n'est pas un monstre, Deschamps est sidéré

La semaine a été agitée pour le PSG et pour Kylian Mbappé. Ce dernier veut quitter le club parisien après des déceptions au mercato et des trahisons de la direction à son égard. Didier Deschamps a tenté de soutenir son joueur face à la masse d'infos à son sujet.

Décidément, Kylian Mbappé ne vit pas le début de saison le plus serein qu'il aurait souhaité. Après l'affaire Pogba qui avait mis en lumière un possible ressentiment du milieu de terrain à son égard, c'est sa relation avec le PSG qui est au centre de l'actualité. Le gamin de Bondy n'a pas toujours montré de la joie en ce début de saison, notamment à cause de son rôle dans le onze de départ et de son dépit de jouer dans l'axe. Une frustration qui s'est amplifiée cette semaine avec le #Pivotgang après le match à Reims avant des informations plus sérieuses sur son avenir. 

Deschamps met le holà aux vérités journalistiques

En effet, il est apparu que Kylian Mbappé voulait quitter le PSG s'estimant trahi par la direction après les promesses non tenues sur le mercato, lesquelles avaient conditionné sa prolongation de contrat. Dans la continuité de cela, Mediapart n'arrangeait pas les choses en révélant l'existence d'une armée numérique guidée par le PSG contre Kylian Mbappé entre autres. De quoi tendre encore plus le joueur et le déstabiliser. Une mauvaise nouvelle pour Didier Deschamps, qui compte sur un Mbappé à 100% au Qatar. Cela a contraint le sélectionneur à sortir du bois pour défendre son attaquant et calmer les journalistes français.

« Kylian c'est Kylian, par ce qu'il fait sur le terrain et ce qu'il peut faire en dehors aussi, on parle beaucoup beaucoup de lui. C'est de sa faute? Ce n'est pas négatif en disant ça, vu ce qu'il fait, c'est logique qu'on parle de lui. Après, il peut y avoir du positif, du négatif, beaucoup d'interprétation aussi. Malheureusement, par les temps qui courent, il y a beaucoup de personnes qui pensent détenir la vérité. La vérité, elle est loin de la réalité », a t-il exprimé au micro de Canal+. Un message en forme d'appel au secours. Celui d'un sélectionneur qui veut un climat apaisé autour de son Equipe de France et de son joueur vedette, élément indispensable pour que les Bleus puissent s'exprimer convenablement à la prochaine coupe du monde.