Qatar 2022, la France poussée au boycott !

Qatar 2022, la France poussée au boycott !

Icon Sport

Un sénateur des Bouches-du-Rhône a lancé un appel au boycott de la Coupe du monde 2022 par l'équipe de France. 

A un an de l’évènement, quelques pays en Europe se sont posés la question pour savoir s’ils devaient participer à la Coupe du monde au Qatar en 2022. De nombreux sujets sensibles et sérieux ont été mis en avant depuis l’attribution du Mondial à l’Emirat, et notamment la manière dont les populations étrangères ont été utilisées pour la construction des stades. Des associations internationales ont dénoncé les conditions de travail qui ont causé plusieurs milliers de décès sur le chantier, afin de construire des stades dont certains seront démontés après la compétition. Un gâchis incroyable aux yeux de Jérémy Bacchi, sénateur des Bouches-du-Rhône et qui a pris la parole dans une chronique sur le Huffington Post pour dénoncer la démesure totale de cet évènement, et surtout le coût humain engendré pour satisfaire le monde du football. 

Des milliers de morts pour des stades qui vont être démontés

« Mais d’autres chiffres sont encore plus insupportables et nos joueurs doivent avoir conscience qu’ils ne vont pas jouer sur des terrains de foot mais sur des cimetières. Oui des cimetières. Car pour la construction des infrastructures liées à la compétition plus de 6500 ouvriers originaires d’Inde, du Pakistan, du Népal, du Bangladesh et du Sri Lanka sont morts au Qatar. Beaucoup, miséreux privés de leur passeport et sous-payés, ont été foudroyés par la chaleur sur les chantiers de construction. Morts pour que joueurs et supporters soient, eux, bien climatisés pendant quelques heures. Des supporters très particuliers puisque certains packages de places sont annoncés à 69.000 euros… », balance ainsi l’élu du Parti Communiste Français, pour qui il n’y a qu’une seule solution afin de lutter contre cette situation insupportable à ses yeux. 

La France doit montrer l'exemple

« Face à cela, notre sélection nationale, championne du monde en titre, mais aussi la France en tant que nation, doivent poser un acte fort et ne pas participer à cette mascarade. Une mascarade qui déshonore le football et l’ensemble du mouvement sportif. Si la France et son équipe produisent ce geste, alors nous enverrons un signal clair au monde entier et d’autres équipes, d’autres nations, suivront », assure Jérémy Bacchi, sénateur des Bouches-du-Rhône et qui met tous les pays du Golfe dans le même bain, puisqu’il dénonce également les centaines de millions d’euros dépensés par le Qatar avec le PSG sans se soucier des règles sportives et financières. 

« Une Coupe du monde dans la droite ligne des investissements précédents du Qatar dans le sport et notamment le récent et indécent transfert au PSG de Lionel Messi avec un salaire annuel net de 35 millions d’euros. Un transfert bien loin de tout fair-play sportif dans la continuité des 1,368 milliard d’euros dépensés en dix ans pour l’achat de joueurs », enchaine ainsi le sénateur, pour qui il serait temps de réagir avec une action forte à un an de la Coupe du monde 2022.