Algérie : Une panne de VAR a coûté une place au Mondial !

Algérie : Une panne de VAR a coûté une place au Mondial !

Icon Sport

La FIFA se penchera le 21 avril sur le dossier du match Algérie-Cameroun, même s'il n'y a presque aucune chance que le match soit rejoué. On commence à avoir quelques détails sur les soucis de l'arbitre. 

Amara Charaf Eddine, président de la Fédération algérienne de football doit encore formaliser sa démission, mais c’est une évidence, il a décidé d’assumer la terrible désillusion engendrée par l’élimination des Fennecs pour le Mondial 2022 au Qatar. Tandis que Djamel Belmadi devrait rester à son poste de sélectionneur national, le patron de la FAF va tirer sa révérence. Evoquant dans les colonnes du quotidien algérien El Khabar, les circonstances qui ont abouti à la défaite en match retour des barrages contre le Cameroun, Amara Charaf Eddine ne se focalise pas uniquement sur l’arbitre. Même s’il a fait une confidence qui risque forcément d’énerver un peu plus les supporters de l’Algérie, lesquels ont bien du mal à digérer cette absence de leur équipe préférée lors de la prochaine Coupe du Monde.

La vidéo n'a pas été utilisée quand le Cameroun a marqué

Amara Charaf Eddine l’explique, lorsque le Cameroun a ouvert le score, la VAR ne fonctionnait pas, et lorsqu’elle s’est mise à marcher, c’était trop tard pour revenir sur le but marqué par Eric Choupo-Moting, l’ancien attaquant du PSG. « Concernant le but de Choupo-Moting, la VAR a réalisé, trois minutes après, qu’il aurait dû être refusé. Les arbitres allemands chargés de la vidéo n’avaient pas pu faire un replay à temps, à cause d’un problème technique. C’est la raison pour laquelle la validité du but n’a pas été revue, a confié le président de la Fédération algérienne de football, avant de prendre ses responsabilités. Je suis responsable de ce qui s'est passé, mais pas un coupable. Ni moi, ni le coach, ni les joueurs, sommes les coupables. Le football est fait ainsi, tu perds ton ticket de qualification, à 10 secondes de la fin du match. Les erreurs de l’arbitre Gassama ont déstabilisé les joueurs. Cette déconcentration nous a coûté la défaite. »