EdF : Les Bleus évitent l’étranger, Deschamps s’explique

EdF : Les Bleus évitent l’étranger, Deschamps s’explique

Photo Icon Sport

Depuis cette semaine, on connaît le calendrier définitif de l’équipe de France jusqu’à la Coupe du monde 2018.

En y jetant un coup d’oeil, un détail saute aux yeux : les Bleus ne joueront qu’un seul de leurs cinq matchs amicaux à l’extérieur. Ce sera en Russie, le pays hôte du Mondial, le 27 mars. Juste avant, la sélection tricolore recevra la Colombie au Stade de France le 23 mars. Avant de revenir à Saint-Denis le 28 mai pour défier l’Eire. Enfin, l’EdF se testera contre l’Italie à Nice et défiera les États-Unis à Lyon les 1er et 9 juin. L’agenda se termine donc par trois rencontres dans l’Hexagone, ce qui n’est pas un hasard.

« L'ensemble de l'équipe de France, le staff et surtout les joueurs apprécient le soutien populaire que nous avons, la proximité avec le public, a expliqué le sélectionneur Didier Deschamps lors de l’Assemblée de la FFF. Pour maintenir ce lien fondamental pour l'équipe de France, nous avons retenu l'option de jouer ces trois matchs amicaux en France. Il y avait la possibilité d'en jouer un ou deux à l'étranger, mais nous avons préféré rester proche de notre public pour faire le plein d'énergie positive avant de s'envoler pour la compétition. »

L'EdF n’oubliera pas son public

« Nous allons partir pour cette compétition avec beaucoup d'ambition, bien évidemment, l'humilité nécessaire, avec la féroce envie commune de partager de grandes et belles émotions, comme ç'avait été le cas à l'Euro 2016 en France », a ajouté le technicien, qui espère mettre son groupe dans les meilleures conditions avant de s’envoler pour la Russie. Rappelons que les Bleus débuteront leur tournoi contre l’Australie le 16 juin.