UEFA : Un beau cadeau au PSG, pas à l'OM et Lille

UEFA : Un beau cadeau au PSG, pas à l'OM et Lille

On commence à en savoir un peu plus sur ce que l'UEFA souhaite changer au niveau des règles du fair-play financier. Le PSG pourrait en bénéficier dès le prochain mercato.

La Ligue des champions va changer de formule, à la demande des grands clubs, et l’UEFA en dévoilera la formule le 19 avril prochain, même si l’on connaît déjà les contours de cette nouvelle version de la C1. Mais du côté des géants européens, on attend surtout avec impatience la réforme promise concernant les règles du fair-play financier qui depuis plusieurs années tentaient de juguler la folie dépensière des plus grands clubs. L’UEFA a bien tenté de résister, mais avec la crise économique engendrée par l’épidémie de covid et les menaces à peine cachées des clubs majeurs de tourner le dos à la Ligue des champions, l’instance européenne du football a été obligée de revoir sa position. Aleksander Ceferin, le patron de l’UEFA, a reçu le message 5 sur 5 et un changement va intervenir dans la perspective du prochain marché des transferts.

Selon le Journal du Dimanche, l’UEFA pourrait réclamer aux clubs de limiter la masse salariale à « un certain pourcentage des recettes » et s’il y a un dépassement, alors les équipes devraient régler une taxe « de luxe », mais ne seront pas sanctionnées sportivement. De même, l’UEFA sera autorisé à « vérifier la capacité des clubs à assumer leurs engagements », histoire quand même de ne pas laisser faire n'importe quoi. Sur le principe, l’UEFA veut permettre aux riches de dépenser afin d’aider les moins riches, tout en facilitant la venue de nouveaux investisseurs dans le football, mais pas trop car des clubs comme le Bayern Munich, le Barça ou bien encore la Juventus ne sont pas fans de voir débarquer des ogres comme le PSG et Manchester City l’ont fait il y a quelques saisons. Précision importante donnée par le JDD, les accords paraphés par Lille et l’OM la saison passée avec l’UEFA afin de régler un contentieux avec le fair-play financier seront toujours valables l’été prochain. Les deux clubs auront donc des engagements à tenir quelle que soit le réforme adoptée.