Mercato : Riche mais radin, le PSG énerve

Mercato : Riche mais radin, le PSG énerve

Le PSG réalise un mercato assez époustouflant, avec notamment la conclusion d’arrivées de plusieurs joueurs en fin de contrat, et donc sans avoir besoin de dépenser des millions en transfert.

Néanmoins, il faut bien sûr payer les salaires des Wijnaldum, Donnarumma et Sergio Ramos, qui ne viennent pas que pour visiter la Ville Lumière. Le Paris SG a donc mis le paquet sur les salaires, mais il sait aussi le faire quand le recrutement est absolument essentiel. C’était le cas pour Achraf Hakimi, à un poste d’arrière droit où le PSG a été mis en grande difficulté la saison passée. Résultat, Nasser Al-Khelaïfi a lâché 60 ME pour convaincre l’Inter Milan de laisser filer le Marocain. Reste à savoir si le Paris SG est capable de faire un nouveau coup de ce type pour se renforcer. C’est la question que se posent les dirigeants d’Everton, qui se demandent à quoi joue Leonardo dans le dossier Moise Kean.

Le directeur sportif du Paris SG négocie toujours avec les Toffees au sujet de l’attaquant italien, prêté sans option d’achat au PSG la saison passée. L’idée est d’avoir une solution de repli si jamais Mauro Icardi devait quitter le club francilien dans les prochaines semaines. Mais le problème est surtout d’ordre financier. Car Everton est prêt à laisser partir Moise Kean, mais le PSG demande un nouveau prêt, pour ne pas avoir à payer tout de suite. Et ça, les dirigeants anglais ne l’acceptent pas, estimant qu’il n’était pas concevable financièrement de prêter leur jeune buteur deux années de suite sans garantie de le vendre au final. Et selon Fabrizio Romano, le nouveau manager du club de Liverpool Rafael Benitez est totalement ferme sur ce point, ce sera soit un transfert, soit rien du tout. Tout cela alors que le joueur rêve de repartir au PSG pour continuer sa carrière dans un club où il a su se montrer à son avantage.