Mara affole le mercato, un nouveau duel OM-OL ?

Mara affole le mercato, un nouveau duel OM-OL ?

Icon Sport

Dans le marasme des Girondins de Bordeaux, le jeune attaquant Sékou Mara est parvenu à tirer son épingle du jeu en fin de saison.

Avec cinq buts inscrits lors des sept derniers matchs des Girondins de Bordeaux, l’attaquant Sékou Mara s’est fait un nom dans le sprint final de la Ligue 1. Les buts du jeune attaquant bordelais n’ont pas permis aux Girondins de se maintenir, mais ils vont peut-être permettre au club aquitain de récupérer une belle somme d’argent lors du mercato estival. Et pour cause, Foot Mercato rapporte que Sékou Mara est un joueur très courtisé en ce mois de juin. L’AS Monaco est par exemple séduite par le profil de l’attaquant de Bordeaux, qui se trouve actuellement au tournoi Maurice Revello avec l’Equipe de France U20. En plus du club de la principauté, l’Olympique de Marseille est également sur les rangs. Pablo Longoria a envoyé des scouts observer les performances de Sékou Mara avec les jeunes Bleuets au même titre que Montpellier, le Werder Brême et Fribourg.

La moitié de la Ligue 1 suit Mara de près

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sékou Mara (@s.mara9)

En Ligue 1, un autre cador est sur les rangs pour accueillir Sékou Mara cet été, il s’agit de l’Olympique Lyonnais. Désireux de s’appuyer sur un mercato français afin de retrouver l’ADN historique du club rhodanien, Jean-Michel Aulas et les dirigeants lyonnais apprécient Sékou Mara selon les informations lancées par 20 Minutes, qui dévoile que Lens et Reims sont aussi à l’affût. Autant dire que le buteur des Girondins de Bordeaux aura l’embarras du choix pour la suite de sa carrière et qu’il ne devrait pas s’éterniser en Ligue 2 malgré l’attachement qu’il porte à son club formateur. Reste maintenant à voir quelles seront les exigences de Bordeaux dans le dossier Sékou Mara, alors que le club de Gérard Lopez est dans une situation financière désastreuse. Dos au mur, il n’est pas impossible que la direction bordelaise réclame un chèque avoisinant les 10 millions d’euros pour Sékou Mara malgré la faible expérience du buteur de Bordeaux en Ligue 1.