LOSC : Angers négocie avec Lille et se prend un mur

LOSC : Angers négocie avec Lille et se prend un mur

Photo Icon Sport

Longtemps considéré comme le dernier rempart d’une défense de fer, Vincent Enyeama a perdu sa place depuis le début de la saison, et la sanction est définitive.

Le gardien nigérian a vu Mike Maignan lui passer devant, d’autant plus facilement que le Super Eagle a longtemps été blessé. Mais pour tenter de revenir dans les bonnes grâces de son sélectionneur à l’approche de la Coupe du monde, le gardien de 35 ans envisage de changer d’air. Le club nordiste n’est pas contre l’idée, mais il ne sera fait aucun cadeau alors que le LOSC est interdit de recrutement et a besoin de liquidités pour éviter des sanctions plus lourdes de la part de la DNCG.

Mauvaise nouvelle pour Angers, qui cherche à faire venir un deuxième gardien d’expérience pour apporter son aide dans la lutte pour le maintien. En effet, Mathieu Michel envisage de retourner à Nîmes sans avoir pu s’imposer au SCO et le club angevin rêverait de compenser cette perte avec l’arrivée d’Enyeama. Mais pour cela, il faudra lâcher une somme proche d’un million d’euros, ce qui n’est pas rien pour un gardien de 35 ans amené à jouer les doublures. Autant dire que cette arrivée est pour le moment refroidie, même si des discussions pourraient bien reprendre en fonction de l’avancement du mercato lillois, qui ne sera pas facile cet hiver.