L1-L2 : Dugarry en veut à Le Graët depuis 12 ans !

L1-L2 : Dugarry en veut à Le Graët depuis 12 ans !

Photo Icon Sport

Malgré le vote des clubs professionnels, la Fédération Française de Football a rejeté l’idée d’une Ligue 2 à 22 clubs.

Farouche partisan du maintien des promotions et des descentes à tous les échelons du football français, que cela soit chez les pros ou les amateurs, Noël le Graët a convaincu le comité exécutif de la FFF de voter à l’encontre de la décision prise par les présidents de clubs de Ligue 1 et de Ligue 2. C’est donc une L2 à 20 clubs et non à 22 qui se disputera la saison prochaine, ce qui entraine la chute du Mans et d’Orléans en National. Une décision qui n’a pas manqué de faire réagir et notamment Christophe Dugarry, lequel a totalement dézingué Noël Le Graët sur RMC.

« Entre la Fédération et la Ligue, il fallait bien quelqu'un qui tranche. Mais j'ai arrêté de croire à la compétence du président Le Graët pour parler de football depuis qu'il a milité de toutes ses forces pour maintenir Raymond Domenech après le fiasco en équipe de France (ndlr : après l'euro 2008). C'est un excellent politicien. Je ne sais pas par quel coup de baguette magique il s'est retrouvé président de la fédération. Il n'aurait plus jamais dû être dans le football. Il fait de la politique. Il n'a pas fait tout ce qu'il a fait dans l'intérêt du football. A travers ce veto, il maintient sa décision prise pour le foot amateur » a lâché Christophe Dugarry, attaquant frontalement le président de Noël Le Graët. Cela n’arrangera pas les relations entre le champion du monde 1998 et Didier Deschamps, quand on sait que le sélectionneur des Bleus est très proche de son président, qu’il soutient de manière indéfectible.