« Entre 15 et 20 caisses de vin venaient du car de Nîmes »

« Entre 15 et 20 caisses de vin venaient du car de Nîmes »

Photo Icon Sport

L’enquête est toujours en cours en ce qui concerne les matchs de fin de saison dernière de Nîmes, et notamment le nul face à Caen qui fait beaucoup parler, puisque les deux équipes se sont arrêtées d’attaquer passée l’heure de jeu, et que le résultat nul a été discuté entre les dirigeants des deux clubs au téléphone, avant le match. Un arrangement de fin de saison qui n'est pas vraiment une nouveauté dans le monde du football quand deux équipes ont un intérêt commun dans un résultat. Néanmoins, à l’heure où les soupçons se portent sur une éventuelle corruption, le témoignage du délégué de la rencontre envoyé par la LFP ne va pas arranger les affaires des deux clubs. Sur RMC, Paul Declaude explique que dans son rapport, il a bien noté quelques informations troublantes, et notamment les fameuses caisses de vin devant la porte du vestiaire caennais. 

« C’étaient des caisses qui venaient du car de Nîmes et qui allaient vers le vestiaire de Caen. Je n’ai pas le nombre exact, il y en avait entre quinze et vingt. Je pense que c’était un vin du pays des Costières. Du rouge ou du rosé, je ne sais pas, je n’ai pas fait ouvrir les caisses pour rester discret. Elles ont été déposées dans les vestiaires de Caen. On m’avait demandé de faire preuve de la plus grande discrétion, donc j’ai gardé ça pour moi. Mais je l’ai transmis sur mon rapport parce qu’il me semblait que c’était un fait à signaler dans le cadre de l’enquête qui était en cours », a expliqué le délégué de la rencontre, qui raconte avoir été alerté dès la mi-temps du match de la tenue d’une enquête judiciaire en cours, par la direction des activités sportives de la LFP.