Variant Omicron : L'impact à venir sur la Ligue 1

Variant Omicron : L'impact à venir sur la Ligue 1

La situation sanitaire se dégrade en Europe et notamment en France, où le nombre de cas de Covid augmente de manière vertigineuse.

Les hospitalisations restent pour le moment sous contrôle, mais les autorités commencent déjà prendre des mesures restrictives. Le port du masque en extérieur est revenu dans certains endroits, des voyages sont désormais restreints ou cautionnés à un test PCR et une période d’isolation, et les grands rassemblements sont désormais dans le viseur. L’Allemagne a déjà pris des mesures en ce sens, et ce week-end de championnat n’autorisera des jauges qu’à 50 % de capacité dans les stades, et jusqu’à 15.000 spectateurs maximum. Une vraie claque pour le football allemand, dont les clubs sont quasiment toujours à guichets fermés. 

Profitez du football au stade, ça ne va pas durer

Pour le moment, si des rappels ont été faits pour bien faire comprendre que le masque était toujours obligatoire dans les stades, la Ligue 1 n’est pas touchée. Mais Christophe Galtier, interrogé à ce sujet en conférence de presse, ne se montre toutefois pas vraiment optimiste. Alors que le pic de la 5e vague n’a toujours pas été atteint, l’entraineur du LOSC prévient tout le monde que dans les semaines à venir, il y a aura certainement un retour des huis-clos pour faire face à la situation sanitaire. « On essaye de maintenir le maximum de précautions et on insiste pour que tout le monde au sein du club essaye de respecter les gestes barrières pour éviter les contaminations. Mais, ce qu'il va se passer après les fêtes de Noël, je regarde énormément ce qu'il se passe à l'étranger au niveau du football... On peut s'attendre à ce que les stades se vident. Ce sera comme ça » a prévenu l’entraineur du LOSC. 

Le club nordiste a été touché par un cluster ces derniers jours, avec de nombreux cas dans les bureaux des Dogues, mais peu dans le secteur sportif. Des huis-clos dans quelques semaines, le championnat de France espéraient ces mauvais souvenirs terminés. Et le seul avantage pourrait être la fin des incidents avec les supporters qui pullulent depuis la reprise de la saison.