Un long week-end de fiançailles entre la télé et la Ligue 1 ?

Un long week-end de fiançailles entre la télé et la Ligue 1 ?

Photo Icon Sport

La possibilité d’étendre les journées de Ligue 1 du vendredi au dimanche commence à faire son nid dans l’esprit des présidents de club. Il faut dire que devant la possible baisse de revenus des droits télés, l’étalement des matchs au maximum comme c’est déjà le cas dans la plupart des championnats européens est l’une des rares parades possibles. La Voix du Nord a ainsi interrogé les présidents des clubs nordistes, qui ont livré une réponse unanime.

«  La question ne se pose même pas dans le monde actuel. Quand on connaît l'importance de la télé, il faut le plus d'étalement possible. Jouer en même temps n'est plus possible », a expliqué Gervais Martel, le président du RC Lens, tandis que son voisin lillois était sur la même longueur d’ondes. « Elle doit être étalée au maximum. Si tout se joue en même temps, on ne peut pas suivre les autres matchs, alors que la compétition doit être un feuilleton. Les fans de foot veulent en voir un maximum, comme en Angleterre ou en Espagne », a relancé Michel Seydoux. Le patron du LOSC estime que des rencontres le vendredi soir, et les horaires en après-midi et en soirée pour les samedis et dimanches sont des créneaux à prendre. Dans cette optique, l’Espagne, qui pourrait avoir 10 matchs à 10 horaires différents à l’avenir en raison des retransmissions télévisuelles, a encore un train d’avance.