TV : Mediapro nargue encore Canal+

TV : Mediapro nargue encore Canal+

Photo Icon Sport

Il y a quelques semaines, le président de Mediapro Jaume Roures proposait de remplacer dès maintenant Canal + et BeInSports en diffusant la fin de la saison de Ligue 1.

Le groupe espagnol, qui sera le diffuseur principal du championnat de France la saison prochaine, a de nouveau pris la parole via son président sur le site de l’AFP. Et pour Jaume Roures, la crise du coronavirus ne change rien au plan de Mediapro. En effet, la chaine vise toujours les 3,5 millions d’abonnés au prix de 25 euros par mois. Et comme indiqué il y a quelques semaines, Mediapro se dit prêt à remplacer Canal + et BeInSports pour diffuser la fin de la saison de Ligue 1, si les diffuseurs actuels ne trouvent pas d’accord avec les clubs concernant le paiement des droits télévisuels restants.

« La crise ne va pas éloigner les gens du foot. Peut-être que l'on sera obligé de jouer à huis clos, peut-être que les bars et les restaurants seront fermés jusqu'à je ne sais quand. Mais les gens auront besoin, ou du moins envie, de voir du foot, et le plus vite possible. Pour le moment, on ne voit pas la nécessité de changer quoi que ce soit. On avait prévu de commencer la campagne d'ouverture de la chaîne au mois de juillet, maintenant on ne sait pas si ça va être en juillet ou en août. Mais en principe, on ne va rien changer. Si les pourparlers entre la Ligue, les clubs, Canal+ et beIN Sports n'aboutissent à rien, ou s'ils mènent à une rupture, nous sommes prêts à les remplacer, oui. Il faudra clarifier quand est-ce que la fin du championnat va se jouer. Mais nous, on est là » a affirmé le boss de Mediapro, lequel a par ailleurs annoncé que le nom de sa chaine en France sera dévoilé « très vite » et qu’il « travaillait » afin d’embaucher les gens nécessaires au bon fonctionnement de la chaine. Lundi soir, L’Equipe dévoilait notamment que la journaliste phare de BeInSports, Anne-Laure Bonnet était l’une des cibles privilégiées de Mediapro.