TV : Mediapro mise 800 ME sur la Ligue 1, le coup de folie expliqué

TV : Mediapro mise 800 ME sur la Ligue 1, le coup de folie expliqué

Photo Icon Sport

En 2018, Mediapro raflait la majorité des droits télévisuels de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour la période 2020-2024. On connaît la suite.

Le groupe sino-espagnol a fait exploser tous les records en misant près de 800 ME par saison afin d’acquérir la majorité des droits TV du football français (Canal + paie de son côté 300 ME par an) . De toute évidence, ce choix pose aujourd’hui question, dans la mesure où Mediapro n’est pas en mesure d’honorer ses engagements auprès de la Ligue de Football Professionnel. Pour rappel, le groupe n’a pas versé un centime à la LFP depuis le mois d’octobre, mais continue de diffuser comme si de rien était les matchs de Ligue 1 et de Ligue 2. Les difficultés de paiement du groupe de Jaume Roures sont-elles dues à la crise sanitaire et financière, ou à une surévaluation délirante du prix du football français ? Sur le site Eco Foot, Anthony Alyce a tenté de répondre à cette question.

Et pour le spécialiste des problématiques sport-business, Mediapro avait de bonnes raisons de casser ainsi sa tirelire pour la L1 et la L2. « Tout d’abord, au-delà des considérations sportives, où il faut bien admettre que le championnat de France ne peut légitimement pas se présenter comme membre d’un big-Five tout puissant, ce sont des considérations économiques qu’il faut avoir en tête. Et à ce niveau-là, le milliard atteint en 2018 est parfaitement légitime » note le spécialiste, pour qui Mediapro n’est pas tombé sur la tête au moment de miser une telle somme, bien au contraire. Et de poursuivre…

« La France est la 2e puissance économique européenne, avec une très forte densité démographique et une situation sociale stable. Lorsqu’on estime que, potentiellement, jusqu’à 5 millions de personnes ayant un fort pouvoir d’achat déclarent être prêtes à débourser de l’argent pour s’offrir un abonnement à une chaîne de football, mécaniquement ça attire des diffuseurs ». Reste que la stratégie de Mediapro et de sa chaîne Téléfoot ont définitivement volé en éclat, avec un nombre d’abonnés bien en-deçà du chiffre espéré afin de rentabiliser la chaîne. Selon les derniers chiffres communiquées par Jaume Roures, environ 600.000 personnes ont payé afin de recevoir la chaîne Téléfoot. Bien maigre, quand on sait que Canal + réalise des audiences d’environ un million de téléspectateurs pour des Grand Prix de Formule 1 ou 700.000 téléspectateurs pour des courses de Moto GP…